Stratégie DOTS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La stratégie DOTS (de l'anglais, directly observed treatment, short-course) est une stratégie de lutte contre la tuberculose recommandée par l'OMS[1].

Elle repose sur cinq éléments :

  1. la volonté politique des gouvernements concernant le financement et l'organisation ;
  2. le dépistage par des examens bactériologiques de qualité ;
  3. un traitement normalisé avec surveillance et soutien des patients ;
  4. une logistique pharmacologique efficace ;
  5. une évaluation constante de la situation.

Le but est d'éviter le développement de bactéries multirésistantes (bacilles de la tuberculose) aux antibiotiques dû à des traitements anarchiques.

La politique consistant à traiter le plus grand nombre à moindre coût, laissant de côté les cas de multi-résistances ayant l'effet pervers de les multiplier, les traitements appropriés aux cas multi-résistants sont maintenant intégrés dans la stratégie DOTS-plus[2]. Cette stratégie est associée à l'introduction des médicaments de seconde ligne dans la liste des médicaments essentiels de l'OMS et de leur disponibilité à moindre coût pour les populations défavorisées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « OMS: Poursuivre et renforcer une stratégie DOTS de qualité », Organisation mondiale de la santé
  2. (en)[PDF] « Guidelines for the programmatic management of drug-resistant tuberculosis », Organisation mondiale de la santé,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]