Stour (Suffolk)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stour (Suffolk)
Illustration
La Stour à Manningtree (Essex).
Carte.
Cours de la Stour.
Caractéristiques
Longueur 76 km
Bassin 858 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Cours
Source West Wickham, Cambridgeshire, Angleterre
· Altitude 117 m
· Coordonnées 52° 07′ 34″ N, 0° 22′ 42″ E
Embouchure Mer du Nord
· Localisation Harwich, Essex, Royaume-Uni
· Altitude m
· Coordonnées 51° 56′ 58″ N, 1° 13′ 11″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Chilton Stream, River Glem,
River Box, River Brett
· Rive droite Stour Brook, Bumpstead Brook,
Belchamp Brook, Cambridge Brook
Pays traversés Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comtés Cambridgeshire, Suffolk, Essex
Principales localités Haverhill, Sudbury, Harwich

La Stour (prononcé en anglais : [ ˈ ] Écouter)[1] est un fleuve côtier, entre les comtés du Sussex et de l'Essex, en East Anglia, Angleterre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La stour prend sa source à Wratting Common dans le Cambridgeshire, près de Weston Colville, et atteint la mer à Harwich[2].

La partie est du cours d'eau traverse une zone naturelle exceptionnelle appelée Dedham Vale, qui a pris le nom du village de Dedham dans l'Essex. Sur les deux rives du fleuve, Dedham Vale AONB couvre un secteur d'environ 18 km dans sa largeur est-ouest et de 4 km à 8 km du nord au sud. Le fleuve mesure 76 km de long[3] et forme la majeure partie de la frontière des comtés entre le Suffolk au nord et l'Essex au sud. Il se dirige vers l'est du Cambridgeshire, passe à l'est de Haverhill, en traversant Cavendish, Bures, Sudbury, Nayland, Stratford St Mary, Dedham et draine la Dedham Vale (en), zone naturelle exceptionnelle.

La Stour devient marémotrice juste avant Manningtree dans l'Essex et rejoint la Mer du Nord à Harwich.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom est ambigüe et controversée.

Pour certains, le nom Stour vient du celtique sturr, fort (en anglais : strong)[4]. Cependant, l'hydronyme Stour, courant en Angletere, ne se rencontre pas du tout au Pays de Galles[5]. Crawford note deux affluents du près de Turin, appelés Stura. En Allemagne, la Stoer est un affluent de l'Elbe. D'après Britain and Ireland Brewer, la Stour se prononce de différentes manières : la Stour du Kent et de l'East Anglie se dit tour; la Stour de l'Oxfordshire se dit parfois mower, et parfois aussi hour ; dans le Worcestershire, Stour se dit toujours hour[6]. Localement, la Stour séparant l'Essex du Suffolk ne se dit pas partout de la même manière, variant de stowr à stoor[7]...

Histoire[modifier | modifier le code]

Le plus ancien peuplement humain dans le Suffolk a été relevé à Great Bradley, remontant à plus de 5 000 ans.

La Stour fut l’un des premiers cours d'eau ou canaux aménagés en Angleterre. Le Parlement a adopté « une loi » pour rendre la rivière Stower navigable de la ville de Manningtree, dans le comté d’Essex, à la ville de Sudbury, dans le comté de Suffolk, en 1705. Bien qu’en partie supplantés par les chemins de fer, les transports fluviaux par barges naviguaient encore sur la Stour au-dessus de Manningtree jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. En 2016, ils sont toujours en activité jusqu’à Mistley.

Le père du peintre paysagiste John Constable (1776-1837) était un riche exploitant agricole qui tenait aussi un florissant moulin sur la Stour, à Flattford, entre East Bergholt et Dedham. C'est dans ce périmètre étroit, de quelques kilomètres carrés que se déroula l'enfance du peintre[8]. La région de Dedham Vale est encore connue comme le « Pays de Constable ».

La vallée de la Stour a été dépeinte comme une zone très active par Constable, mais aussi par Thomas Gainsborough, Alfred Munnings, Paul Nash et Cedric Morris. Stratford Mill le tableau de Constable était une usine de papier maintenant démolie près de East Bergholt, témoignage des débuts de l'industrialisation dans un paysage encore champêtre[9].



La Stour aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Une grande partie de la vallée de la Stour est perçue comme une zone naturelle exceptionnelle[3].

Le River Stour Trust (en), a été créé en 1968 pour réhabiliter la navigation des particuliers de Sudbury à la mer[10].

La RSPB Stour Estuary (en) est une réserve naturelle gérée par la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB).

En , des parties du fleuve s'assèchent à cause des pluies trop faibles et d'obstacles dans le cours d'eau à Bures Mill[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « History », River Stour Trust (consulté le )
  2. (en) « River Stour Navigation », sur www.waterways.org.uk (consulté le )
  3. a et b (en) « Environment Agency - River Stour » [archive du ], www.environment-agency.gov.uk, (consulté le )
  4. (en) Oxford Dictionary of British Place Names (2003)
  5. (en) O.G.S. Crawford, "Celtic place-names in England", The Archaeological Journal (British Archaeological Association) 2nd ser. 27 1920: p. 144
  6. (en) Ayto, John and Crofton, Ian: Brewer's Britain and Ireland, London: Weidenfeld and Nicolson, 2005, (ISBN 0-304-35385-X), p.1059.
  7. (en) « Valley Meadowlands », sur Suffolk Landscape Character Assessment, Suffolk County Council, (consulté le )
  8. Exposition au Grand Palais, « Constable. La Révolution tranquille du paysage », Dossier de l’art, vol. Hors série, no 91,‎ , p.8-15
  9. Constable, National Gallery
  10. (en) River Stour Boating Community Interest Company (based in Bures) and Outdoor Hire Centre Network
  11. (en-GB) « 'Constable Country' river drying up », BBC-News, bBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )