Stormlord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Stormlord (jeu vidéo)
Stormlord
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Black metal symphonique, death metal (débuts)
Années actives Depuis 1991
Labels Trollzorn Records, Adipocere Records, Season of Mist, Last Episode, Scarlet Records, Metal Horse Productions
Site officiel www.stormlord.net
Composition du groupe
Membres Cristiano Borchi
Francesco Bucci
David Folchitto
Gianpaolo Caprino
Andrea Angelini
Riccardo Studer
Anciens membres Voir anciens membres

Stormlord est un groupe de black metal symphonique italien, originaire de Rome. Les membres du groupe se revendiquent du genre « metal extrême épique »[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stormlord sur scène au Baden in Blut, en 2008.

Stormlord est formé en 1991[3],[4] par Cristiano Borchi (basse, chant), Claudio Di Carlo (guitare) et Riccardo Montanari (batterie) à Rome. Un an plus tard, le groupe enregistre sa première démo sobrement intitulée Demo 1992[5]. Après la démo, le groupe recrute Andrea Cacciotti comme second guitariste. Entre 1992 et 1993, ils enregistrent une nouvelle démo intitulée Black Knight[1]. Un an plus tard, en 994, Claudio Di Carlo quitte le groupe et est remplacé par Dario Maurizi. Le batteur Riccardo Montanari quitte lui aussi le groupe, et la place vacante est comblée par Gabriele Valerio.

En 1995, Dario Maurizi et Gabriele Valerio quittent le groupe. Marcello Baragona est recruté dans le rôle du batteur, et Riccardo Montanari endosse le rôle de guitariste. Le groupe recrute ensuite le claviériste Fabrizio Cariani. En fin d'année, Andrea Cacciotti quitte le groupe. Toujours en 1995, Stormlord signe avec le label italien Metal Horse Productions afin de participer à la compilation Dawn of Gods avec la chanson Cataclysm[1]. En 1997, le groupe publie l'EP Under the Sign of the Sword qui marque un changement de style musical, passant du death metal à un genre plus dérivé du black metal (blackened death metal)[4]. La place de bassiste vacante sera comblée par Fabban du groupe Funeral Oration. Cette même année, le groupe exécute son premier concert au festival italien Gods of Metal, aux côtés de groupes comme Overkill, Death SS et Domine[5].

Dux Tenebrarum quitte à son tour le groupe[5]. Stormlord enregistre trois nouvelles chansons qu'il envoie à des labels, et signe finalement un contrat avec le label allemand Last Episode. Fabban se sépare du groupe, et est remplacé par Francesco Bucci. En 1998, les trois chansons sont réunis sur un CD promotionnel intitulé Where My Spirit Forever Shall Be. Au meme moment le batteur Marcello Baragona est remplacé par David Folchitto. Stormlord commence alors sa première tournée européenne et travaille en même temps sur leur premier album studio, Supreme Art of War. Publié en 1999, Supreme Art of War est relativement bien accueilli par la presse spécialisée[6],[7],[8]. Juste avant la tournée promotionnelle de l'album, Fabrizio Cariani quitte le groupe, et est remplacé par Simone Scazzocchio[5].

En 2000, Stormlord se sépare de son label Last Episode, et s'associe avec le label italien Scarlet Records auquel il publie l'EP The Curse of Medusa[5]. La même année, le groupe se consacre à l'enregistrement de son deuxième album studio, At the Gates of Utopia, qui sera publié en 2001[9]. En 2002, un nouveau guitariste, Gianpaolo Caprino, est recruté au sein du groupe. En fin 2004 sort leur troisième album The Gorgon Cult, au label Scarlet Records, qui est bien accueilli par la presse spécialisée[10],[11],[12]. . La même année, ils sont annoncés au festival Gods of Metal[13], à quelques exceptions[14].

En mars 2005, ils font un concert aux côtés du groupe Necrodeath. En 2006, ils sont de nouveau annoncés au festival Gods of Metal, organisé en juin[15]. En 2008 sort leur quatrième album, Mare Nostrum.

En mars 2010, le groupe annonce sa séparation avec le guitariste Pierangelo Giglioni, qui est remplacé par Andrea Angelini[16]. En milieu 2012, le groupe annonce un nouvel album studio sous le titre de Hesperia[17]. L'album est finalement publié en 2013, et bien accueilli par la presse spécialisée[18],[19].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Cristiano Borchi – basse (1991-1996), chant (depuis 1991)[3]
  • Francesco Bucci – basse (depuis 1997)[3]
  • David Folchitto – batterie (depuis 1999)[3]
  • Gianpaolo Caprino – guitare, clavier, chant (clean) (depuis 2002)[3]
  • Andrea Angelini – guitare (depuis 2010)[3]
  • Riccardo Studer – clavier (depuis 2011)[3]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Riccardo Montanari – batterie (1991-1994)[3]
  • Claudio Di Carlo – guitare (1991-1994)[3]
  • Andrea Cacciotti – guitare (1993-1995)[3]
  • Gabriel Valerio – batterie (1995)[3]
  • Marcello Baragona – batterie (1995-1999)[3]
  • Dario Maurizi – guitare (1995)[3]
  • Fabrizio Cariani – clavier (1995-1999)[3]
  • Dux Tenebrarum – guitare (1997)[3]
  • Pierangelo Giglioni – guitare (1997-2010)[3]
  • Raffaella Grifoni – chant féminin (1997)[3]
  • Simone Scazzocchio – clavier (1999-2005)[3]
  • Luca Bellanova – clavier (2005-2008)[3]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démos et EPs[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Demo 1992 (démo)
  • 1993 : Black Knight (démo)
  • 1997 : Promo 1997 (démo)
  • 1997 : Under the Sign of the Sword (EP)
  • 1998 : Where My Spirit Forever Shall Be (EP)
  • 2001 : The Curse of Medusa (EP)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Dawn of Gods (avec la chanson Cataclysm)
  • 2008 : The Legacy of Medusa - 17 Years of Extreme Epic Metal

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2007 : The Battle of Quebec City: Live in Canada

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Ice Maiden, « Metal-Rules.com Interview with Francesco Bucci, Bass Player for Stormlord », sur Metal Rules (consulté le 2 août 2016).
  2. (en) « STORMLORD Featured In All Music TV's 'Gods Of Metal' Special », (consulté le 3 août 2016).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s (en) « Stormlord », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 3 août 2016).
  4. a et b (en) « Stormlord – Hesperia - Review », sur metal-fi.com, (consulté le 3 août 2016).
  5. a, b, c, d et e « Biographie : Stormlord », sur spirit-of-metal (consulté le 3 août 2016).
  6. (en) « Stormlord - Supreme Art of War (8/10) - Italy - 1999 », sur Metal Observer (consulté le 3 août 2016).
  7. (de) « Stormlord - Supreme Art Of War Review », sur metal.de (consulté le 3 août 2016).
  8. (de) « CD-Review: Stormlord - Supreme Art Of War », sur metal1.info (consulté le 3 août 2016).
  9. « STORMLORD - At the Gates of Utopia (Scarlet/Adipocere) - 16/02/2002 @ 16h58 », sur VS-Webzine, (consulté le 3 août 2016).
  10. (de) « Stormlord - The Gorgon Cult Review », sur metal.de (consulté le 3 août 2016).
  11. (en) Eduardo Rivadavia, « Stormlord - The Gorgon Cult Overview », sur AllMusic (consulté le 3 août 2016).
  12. (en) « Stormlord - The Gorgon Cult Review », sur deadtide (consulté le 3 août 2016).
  13. (it) « Gods Of Metal 2004 - Secondo giorno », (consulté le 3 août 2016).
  14. (en) Quentin Kalis, « Stormlord - _The Gorgon Cult_ », sur Chronicles of Chaos, (consulté le 3 août 2016).
  15. (it) « Gods Of Metal 2006 – Idroscalo, Milano 1-4 giugno 2006 », sur outune.net (consulté le 3 août 2016).
  16. (en) « STORMLORD Parts Ways With Guitarist, Announces Replacement », sur Blabbermouth, (consulté le 3 août 2016).
  17. (en) « STORMLORD: New Album Details Revealed », sur Blabbermouth, (consulté le 3 août 2016).
  18. « STORMLORD - Hesperia (Trollzorn/Season of Mist) - 03/10/2013 @ 08h29 », sur VS-Webzine, (consulté le 3 août 2016).
  19. (en) « Stormlord - Hesperia Award winner », sur Metal Temple, (consulté le 3 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]