Stone (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stone
Image dans Infobox.
Éric Charden et Stone en 2007.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Annie Gautrat
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis 1966
Autres informations
Label
Partenaire commercial
Genre artistique

Annie Gautrat, plus connue sous son nom de scène de Stone, est une chanteuse et actrice française née le à Paris[1]. Avec son complice Éric Charden, elle forme au début des années 1970 un duo musical, Stone et Charden, qui connaît un important succès en France dans les années 1970 et 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et débuts[modifier | modifier le code]

Annie Gautrat est la fille d'une chanteuse d'opérette[1]. En 1966, elle est la gagnante d'un concours, « Miss Beatnik », pour lequel Éric Charden fait partie du jury ; ils se marient la même année.

Carrière[modifier | modifier le code]

Annie Gautrat commence une carrière de chanteuse sous le pseudonyme de Stone, qui lui vient du surnom donné par son groupe d'amis lorsqu'elle était plus jeune, « Petite Stone », en référence à sa coiffure, pareille à celle du musicien Brian Jones, membre fondateur des Rolling Stones[2]. Son fils Baptiste naît en 1972 et, la même année, elle forme avec son mari le duo Stone et Charden qui, de 1972 à 1975, enchaîne les succès et les tournées. Ils divorcent en 1974[3].

[Quand ?] Elle participe, sur scène, à la comédie musicale composée par Charden et écrite par Guy Bontempelli, Mayflower. Elle y côtoie entre autres Pascale Rivault (la nouvelle compagne de Charden), Christine Delaroche, Patrick Topaloff, Gregory Ken, futur membre de Chagrin d'amour, Roland Magdane, Roger Miremont et Mario d'Alba (futur mari de Stone).

Au début des années 1980, elle se produit au théâtre dans Le Plus Beau Métier du monde aux côtés de Charlotte Julian. Elle se remarie avec l'acteur Mario d'Alba avec lequel elle a deux enfants, Martin et Daisy. Le duo Stone et Charden se reforme à la fin des années 1990 et participe à des émissions de télévision et des galas ; une compilation de leurs succès sort en 1997, tandis qu'un CD réunissant les chansons interprétées par Stone est édité en 2002.

À partir de 2007, le duo participe à la tournée Âge tendre et Têtes de bois. Parallèlement, Stone poursuit une carrière au théâtre, au sein de la troupe des 3 Jeanne[4], ou encore dans Les Monologues du vagin[5]. En , elle est nommée, tout comme Éric Charden, chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur[6].

En , le duo sort le disque Made in France, composé de reprises de duos français célèbres, tels que J'ai un problème de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, Dieu est un fumeur de havanes de Catherine Deneuve et Serge Gainsbourg, Joue pas de François Feldman et Joniece Jamison ou encore Manhattan-Kaboul de Renaud et Axelle Red[7]. En , elle participe à l'émission On n'demande qu'à en rire où elle fait un passage dans le sketch des Kicékafessa.

En , elle publie son autobiographie Complètement Stone, coécrite avec le journaliste Yves Quitté[8].

À partir du mois de , elle participe à la tournée Âge tendre, la tournée des idoles[9]. Auparavant, elle participe à la croisière de la tournée, en [10]. Elle participe ainsi pour la première fois à la tournée en solo, et y chante les succès du duo : Le prix des allumettes, Il y a du soleil sur la France, L'avventura et Made in Normandie.

En , elle chante en duo avec Gilles Dreu le titre Prends ta guitare sur l'album Le comptoir des amis.

Engagements[modifier | modifier le code]

Stone est membre active, aux côtés de Jean-Luc Romero, de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD)[5], qui milite pour le droit de chaque citoyen, dès lors qu'il est arrivé à la fin de sa vie, de choisir de mourir selon ses propres conditions. Elle en fut d'ailleurs administratrice de 2009 à 2013 et en est, depuis le 11 mars 2008[réf. nécessaire], déléguée pour le 2e arrondissement de Paris[11].

En elle annonce sa candidature aux élections municipales de à Commentry (Allier) sur une liste UDI[12],[13],[14]

Depuis , elle est marraine de la web radio Bide&Musique, succédant a Patrick Topaloff décédé en [15].

Discographie[modifier | modifier le code]

45 tours et singles[modifier | modifier le code]

Année Face A / Face B Maison de disque
1966 Le jour, la nuit (You Won't See Me) - Seul (Norwegian Wood) / C’est ma vie - J’aurai raison Polydor
Problèmes (Problems) - Fille ou garçon / Notre génération - Les framboises
1967 Pour une fille c’est différent - Garde ton sang-froid / Je marche - La musique
Baby Stone - Perdue dans un couloir / L’antiquité - Pluie de cristal
Vive la France - Buffalo Bill ^ / Auguste le chat - Le nénuphar
1968 Je reviens chez moi - Fifi la puce / Patati et patata - C’est le marchand d’eau Machine Music / Polydor
La complainte des enfants / Mon polochon Polydor
1969 Bonjour la vie / Monsieur Julien
1970 Goût, j’ai du goût / La paquerette noire Disc AZ
1971 Le seul bébé qui ne pleure pas (C’est celui qu’on est en train de faire) (avec Éric Charden) / Le roi de la lune AMI Records
1975 Je, tu, il, nous, vous, les autres / Je, tu, il, nous, vous, les autres (instrumental) avec le groupe Électrogène Gérard Tournier
1976 Nos jeunes années / Une dernière chanson pour toi Charles Talar Records
1977 J’ai un bien gros chagrin d’amour / La dose de rock and roll
1978 Demande au disc’jockey / La musique qui vient d’Amérique Sonopresse / Pathé-Marconi / EMI
1979 Équilibre / C’est pas nouveau la vie est belle
1980 Allez mon mari… / Baptiste
1981 J'ai toujours chanté des chansons d'amour / La semaine Charles Talar Records
1986 Candy / Y’a d’la brume Charles Talar records / Pathé

Légende:

Albums et compilations[modifier | modifier le code]

Année Face A / Face B Maison de disque
1972 Baby Stone (compilation) Polydor
1978 10 années après… Sonopresse
1998 Stone age 2.0 [16] Universal Music
2002 Vive la France (compilation) CD Malin

Discographie en duo avec Éric Charden[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie sur universalmusic.fr
  2. « Stone dans C à vous », sur YouTube, .
  3. Virginie Desvignes, « Le jour où je suis élue Miss Beatnik », Paris Match, semaine du 28 mai au 3 juin 2015, page 130.
  4. Marie-Félicia Alibert, « Une autre "avventura" », sur Le Dauphiné libéré.com, .
  5. a et b Corinne Calmet, « Que devient Stone, la complice de Eric Charden ? », sur Télé Loisirs, (consulté le 29 avril 2017).
  6. « Stone et Charden décorés de la Légion d'honneur » L'Express.fr, 1er janvier 2012.
  7. « Stone & Charden – Made In France », sur Discogs.com (consulté le 23 avril 2017).
  8. « Stone - Complètement Stone », Éditions Robert Laffont (consulté le 28 avril 2017).
  9. « "Age Tendre, la tournée des idoles" revient sur scène en 2018 : 60 concerts au programme », sur leblogtvnews.com, .
  10. « "Age Tendre" part en mer avec Sophie Favier et... Herbert Léonard », sur Melody.tv (consulté le 28 octobre 2017).
  11. « Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité - ADMD », sur facebook, (consulté le 29 avril 2017).
  12. « Municipales: la chanteuse Stone rejoint une liste UDI dans l'Allier », sur bfmtv.com, (consulté le 23 janvier 2020)
  13. « Municipales : la chanteuse Stone sera sur la liste du maire sortant à Commentry », sur lamontagne.fr
  14. « On ne pouvait pas le rater. Stone est candidate aux municipales », sur francetvinfo.fr
  15. « Une nouvelle marraine pour Bide&Musique ! (forum Bide et Musique) - Bide et Musique », sur www.bide-et-musique.com (consulté le 4 septembre 2017)
  16. « Albums de Stone (1998) chez Universal Music », sur universalmusic.fr (consulté le 7 mai 2012).
  17. Interview sur le dauphine.com
  18. « Le clan des veuves avec Sophie Darel/Barjol/Stone »
  19. Fiche sur allociné
  20. Décret du 30 décembre 2011 portant promotion et nomination dans l'ordre national de la Légion d'honneur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]