Stomatosuchus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Stomatosuchus inermis

Stomatosuchus
Description de cette image, également commentée ci-après
Stomatosuchus (vue d'artiste)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Ordre Crocodylia
Famille  Stomatosuchidae

Genre

 Stomatosuchus
Stromer[1], 1925

Nom binominal

 Stomatosuchus inermis
Stromer[1], 1925

Stomatosuchus (« crocodile à bouche sans armes ») est un genre éteint de très grands crocodiles de la famille des stomatosuchidés ayant vécu au début du Crétacé supérieur (Cénomanien) en Égypte, soit il y a environ entre 100,5 à 93,9 millions d'années.

Une seule espèce est rattachée au genre : Stomatosuchus inermis, décrite par Stromer en 1925[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le seul fossile connu est un grand crâne qui a été recueilli par le paléontologue allemand Ernst Stromer lors d'une expédition en Égypte[1]. Celui-ci a été détruit lors du bombardement du musée de Munich par les alliés en 1944[2].

Description[modifier | modifier le code]

Dessin de comparaison avec, de haut en bas : un poisson dipneuste géant Retodus tuberculatus, et deux crocodiles stomatosuchidés Stomatosuchus inermis et Laganosuchus thaumatos, au fond d'un lac ou d'une rivière en Afrique du nord au cours du Cénomanien.

Malgré sa taille gigantesque de 10 mètres de long, Stomatosuchus inermis n'avait rien d'un monstre. Son crâne aplati se terminait par un long rostre plat en forme de couvercle et, comme son nom l'indique (le latin inermis signifiant « sans arme »), sa mâchoire supérieure n'était pourvue que de petites dents coniques tandis que sa mandibule n'aurait pas porté de dents mais seulement une poche de gorge semblable à celle des pélicans[3].

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des autres Crocodyliformes, il est difficile de déterminer exactement le régime alimentaire de S. inermis[3]. Il est vraisemblable qu'il mangeait des poissons, peut-être en attendant qu'un poisson passe à proximité pour aspirer l'eau avec ses muscles de la gorge et ainsi l'avaler, les dents de sa mâchoire supérieure empêchant les poissons de ressortir lorsqu'il évacuait l'eau avalée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (de) E. Stromer. 1925. Ergebnisse der Forschungsreisen Prof. E. Stromers in den Wüsten Ägyptens. II. Wirbeltier-Reste der Baharije-Stufe (unterstes Cenoman). 7. Stomatosuchus inermis Stromer, ein schwach bezahnter Krokodilier. Abhandlungen der Königlich Bayerischen Akademie der Wissenschaften, Mathematisch-Physikalische Klasse 30:1-9, [lire en ligne|lien=http://publikationen.badw.de/008681374.pdf Ergebnisse der Forschungsreisen Prof. E. Stromers in den Wüsten Ägyptens. II. Wirbeltier-Reste der Baharije-Stufe (unterstes Cenoman). 7. Stomatosuchus inermis Stromer, ein schwach bezahnter Krokodilier und 8. Ein Skelettrest des Pristiden Onchopristis numidus Haug sp.]
  2. (en) P. C. Sereno et Larsson, H. C. E., « Cretaceous crocodyliforms from the Sahara », ZooKeys, vol. 28, no 2009,‎ , p. 1–143 (DOI 10.3897/zookeys.28.325, lire en ligne)
  3. a et b (en) Naish, D. 2002. Fossils explained 34: Crocodilians. Geology Today 2: 71-77

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Stomatosuchus Stromer, 1925

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :