Stolberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stolberg
Blason de Stolberg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Aix-la-Chapelle
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Dr. Tim Grüttemeier
Partis au pouvoir CDU
Code postal 52222, 52223, 52224
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 34 032
Indicatif téléphonique 02402, 02408 (Venwegen), 02409 (Gressenich, Werth, Schevenhütte)
Immatriculation AC
Démographie
Population 57 755 hab. (31 décembre 2009)
Densité 586 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 46′ nord, 6° 14′ est
Altitude 140 m
Superficie 9 850 ha = 98,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Stolberg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Stolberg
Liens
Site web www.stolberg.de

Stolberg est une commune de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne) de 58.329 habitants, située dans l'arrondissement de Aix-la-Chapelle dans le district de Cologne. Elle appartient à la circonscription judiciaire d'Eschweiler.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château du XIIe siècle est la marque distinctive de la ville de Stolberg. Elle a connu un grand développement industriel dès le XIIIe siècle, favorisé par les ressources minières et l'énergie hydraulique de sa rivière, la Vicht. Puis la production de cuivre est également devenue un élément fort de l'activité économique de la commune. Le premier Kupferhof (fonderie de laiton) a été établi à Stolberg en 1575 dans la Burgstraße (rue du château). Stolberg faisait partie du duché de Juliers jusqu'à la Révolution française. Stolberg resta aux Français de 1794 à 1814 et devint sous le premier Empire mairie dans le département français de la Roer. Après la conquête prussienne en janvier 1814, Stolberg fut rattaché au Royaume de Prusse par le Traité de Paris du 30 mai 1814. À partir de 1948 et jusqu'en 1995, Stolberg a accueilli sur son territoire une partie des Forces belges en Allemagne (FBA). Le Camp «Reine Astrid» était situé dans la forêt Propsteierwald. Dans le cadre de l'OTAN, la Belgique s'était vue attribuer un corridor de 60 km de large en Allemagne visant à protéger son territoire national.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château fort (Stolberger Burg)
  • Église Ste-Luce (Katholische Kirche St. Lucia)
  • Temple protestant sur le Finkenberg (Evangelische Finkenbergkirche)
  • Cimetière des maîtres en laiton (Kupfermeisterfriedhof)
  • Hôtels particuliers des maîtres en laiton (Kupferhöfe)
  • Pharmacie historique de l'Aigle (Historische Adler-Apotheke)
  • Musée Zinkhütter Hof
  • Ruelle du vieux quartier de Breinig (Straßenzug Alt-Breinig)

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Liens externes