Stipa pennata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stipa pennata, la stipe pennée, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, originaire de l'Ancien Monde.

C'est une plante herbacée vivace, cespiteuse, de 40 à 80 cm de haut, remarquable par ses longues arêtes plumeuses blanches.

noms vernaculaires 
stipe pennée, stipe plumeuse, stipe à feuilles pennées, barbe de Saint-Moré[1] ou cheveu d'ange, cheveu-de-Marie-Madeleine, marabout, plumet[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

  • Tiges dressées de 30 à 80 cm de hauteur.
  • Feuilles lancéolées, raides, enroulées.
  • Ligule ovale allongée.
  • Inflorescence lâche, étroite, en général engainée par la feuille supérieure ;
  • Épillets vert-jaunâtres, longs de 4-5, parfois 6 cm ;
  • Glumes allongées, atténuées en pointe, deux fois plus longues que la lemme ;
  • Floraison de mai à août.

Habitat et localisation[modifier | modifier le code]

Stipes pennées en habitat naturel, sur le causse Méjean en Lozère

C'est une plante du centre et du sud de l'Europe, caractéristique des milieux secs ensoleillés (steppiques) des coteaux et rochers jusqu'à 2500 m d'altitude. En France, c'est dans les différents massifs à sommets tabulaires du Massif central (les causses) comme celui du Larzac que cette plante est le mieux représentée.

Protection[modifier | modifier le code]

Elle est protégée dans 10 régions françaises, contre la destruction, la coupe, la mutilation, l'arrachage, la cueillette, l'enlèvement, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, la vente ou l'achat de tout ou partie des spécimens sauvages. Les specimen poussant dans les champs cultivés sont exclus de la protection pour ce qui concerne la destruction, la coupe, la mutilation et l'arrachage[4].

La principale menace sur la pérennité de Stipa pennata tient aux mutations agricoles : arrêt de l'agriculture extensive caractéristique de l'agropastoralisme.

La régression de ces pratiques ancestrales entraîne la fermeture du milieu, c'est-à-dire la mise en place d'un écosystème plus évolué qui tend généralement vers un climax forestier. Ceci montre l'intérêt de garder une certaine exploitation du milieu naturel garantissant une meilleure biodiversité. En effet, la biodiversité d'une pelouse pâturée est supérieure en nombre à un écosystème forestier.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (12 août 2016)[5] :

  • sous-espèce Stipa pennata subsp. pennata
  • sous-espèce Stipa pennata subsp. sabulosa (Pacz.) Tzvelev (1973)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collado & Vincendon. Les métiers de la météo.
  2. En anglais, Feather Grass, en italien, Lino delle fate piumoso, en allemand, Grauscheidiges Federgras, en espagnol, Pelaguer plomós.
  3. « Stipa pennata L. », sur Tela Botanica - Noms communs (consulté le 12 août 2016).
  4. Stipa pennata - protection sur tela-botanica.org.
  5. Kew Garden « World Checklist », consulté le 12 août 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :