Stevie Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stevie Young
Nom de naissance Stephen Crawford Young
Naissance (61 ans)
Glasgow, Écosse,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Hard rock, heavy metal, blues
Instruments Guitare
Années actives Depuis 1979
Site officiel acdc.com

Stevie Young, né le 12 novembre 1956 à Glasgow, Écosse, est un guitariste australien, neveu des guitaristes Malcolm et Angus Young. Il est le fils de leur frère aîné Steven, et a émigré en Australie avec le reste de la famille Young en 1963[1],[2]. Stevie rejoint le groupe AC/DC à deux reprises : en 1988, lors d'une tournée durant laquelle son oncle Malcolm Young combattait une dépendance à l'alcool, et en 2014 où il prend désormais la place de son oncle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Membre de plusieurs groupes nommés The Stabbers, Prowler et Tantrum, formés dans la ville de Hawick, aux abord de l'Écosse pendant les années 1970, Young compose deux albums dans les années 1980 Starfighters, formé en 1980. Starfighters est choisi pour participer à la tournée britannique Back in Black du groupe AC/DC en 1980[3],[4]. Starfighters se sépare en 1983 avant de se recomposer en 1987. Voyant que cette recomposition ne marcherait pas, Stevie Young forme Little Big Horn, dont la première démo est produite par Malcolm Young[5]. Ils se séparent car impossible de trouver un label. Stevie forme ensuite Up Rising, un groupe qui finira également par se séparer. Le groupe Starfighters est également cité dans l'ouvrage intitulé Get Your Jumbo Jet Out of My Airport (Random Notes for AC/DC Obsessives).

En 2009, Young devient membre du groupe Hellsarockin, originaire de Birmingham. En avril 2014, Stevie et Pat Hambly de Starfighters, joue en tant que trio de blues avec le chanteur Martin Wood, dans un groupe appelé Blue Murda[6].

Carrière avec AC/DC[modifier | modifier le code]

Le lien avec AC/DC remonte aux années 1960 tandis que Stevie, Angus et Malcolm jouaient ensemble de la guitare, pendant qu'ils grandissaient à Sydney, en Australie. Pendant la tournée américaine Blow Up Your Video de 1988[5], Stevie remplace Malcolm à la guitare rythmique, pendant que Malcolm était en cure de désintoxication à cause de problèmes liés à l'alcool. De nombreux fans n'avaient pas remarqué ce changement, du fait que Stevie lui ressemblait physiquement[7].

Entre mai et juin 2014, Stevie est photographié à de nombreuses occasions aux côtés d'Angus Young, et aux Warehouse Studios dans lesquels AC/DC enregistrent leur prochain album. Il remplace de manière permanente son oncle Malcolm Young à la guitare rythmique[8], ce dernier ne faisant plus partie du groupe à cause de sa maladie (désormais atteint de démence), étant incapable de jouer de la guitare actuellement selon Angus Young (propos déclaré en novembre 2014).

Stevie Young a effectivement participé à l'enregistrement du nouvel album d'AC/DC Rock or Bust. Désormais membre à part entière du groupe, il apparait sur les photos promotionnelles officielles du groupe à l'automne 2014 et participe actuellement au Rock or Bust World Tour.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Starfighters (Jive Records)
  • 1983 : In-Flight Movie (Jive Records)
  • 2014 : Rock or Bust (AC/DC)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fink, Jesse, The Youngs: The Brothers Who Built AC/DC, Ebury Australia, (ISBN 9781742759791).
  2. (en) John Tait, « Vanda and Young: Inside Australia's Hit Factory » (consulté le 26 juin 2014).
  3. (en) « AC/DC regroup for new album… : May 13th, 2014 » (consulté le 27 juin 2014).
  4. (en) « AC/DC Announces Fall Tour », sur Epiphone, (consulté le 27 juin 2014).
  5. a et b (en) « LITTLE BIG HORN », sur MusicMight (consulté le 27 juin 2014).
  6. (en) « AC/DC appear ready to rock the studio, with Stevie Young filling in for his Uncle Malcolm », sur The Dwarf, (consulté le 27 juin 2014).
  7. (en) « Quick Facts », sur ac-dc.cc (consulté le 26 juin 2014).
  8. (en) Giles, Jeff, « Stevie Young spotted with AC/DC in Vancouver? », sur Ultimate Classic Rock (consulté le 6 mai 2014).