Steven Rooks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steven Rooks
Steven Rooks Giro 2010.jpg

Steven Rooks lors du prologue du Tour d'Italie 2010

Informations
Naissance
Nationalité
Distinction
Équipes professionnelles
1982 TI-Raleigh
1983 Agu Sport
1983 Sem-France-Loire
1984-1985 Panasonic
1986-1989 PDM
1990 Panasonic-Sportlife
1991-1992 Buckler
1993 Festina-Lotus
1994-1995 TVM
Équipes dirigées
Principales victoires

3 championnats
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas sur route 1991 et 1994
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas derrière derny 1987
3 maillots distinctifs sur un grand tour
Leader du classement de la montagne Classement de la montagne du Tour de France 1988
Jersey combined.svg Classement du combiné du Tour de France 1988 et 1989
3 classiques
Liège-Bastogne-Liège 1983
Amstel Gold Race 1986
Championnat de Zurich 1988
2 étapes dans les grands tours

Tour de France (2 étapes)

Steven Rooks, né le à Oterleek en Hollande-Septentrionale, est un cycliste néerlandais, professionnel de 1982 à 1995.

En 1983, managé par Jean de Gribaldy, il remporte Liège-Bastogne-Liège. Il gagne également l'Amstel Gold Race 1986, le Tour du Luxembourg 1986 et le championnat des Pays-Bas sur route 1990 et 1994. Il remporte le Grand Prix de la montagne du Tour de France en 1988. Il obtient cette année-là son meilleur classement final sur le Tour, terminant deuxième derrière Pedro Delgado. Il gagne deux étapes sur le Tour : l'étape arrivant à l'Alpe d'Huez en 1988 et le contre-la-montre de montagne Gap-Orcière Merlette en 1989.

En juin 2009, il reconnaît s'être dopé à l'EPO au cours de sa carrière dans le livre Het laatste geel (Le dernier jaune) écrit par le journaliste néerlandais Mart Smeets[1].

Depuis 2011, il dirige l'équipe féminine Boels-Dolmans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

11 participations

  • 1983 : abandon (10e étape)
  • 1985 : 25e
  • 1986 : 9e
  • 1987 : abandon (20e étape)
  • 1988 : 2e, Jersey polkadot.svg meilleur grimpeur, vainqueur de la 12e étape
  • 1989 : 7e, vainqueur de la 15e étape (contre-la-montre)
  • 1990 : 33e
  • 1991 : 26e
  • 1992 : 17e
  • 1993 : hors-délai (2e étape)
  • 1994 : abandon (12e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

  • 1988 : abandon (14e étape)
  • 1990 : 75e
  • 1993 : abandon (11e étape)
  • 1995 : abandon (8e étape)

Honneur et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rooks a utilisé de l'EPO

Liens externes[modifier | modifier le code]