Steven Pruitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Steven Pruitt
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Stephen PruittVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Ser Amantio di NicolaoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
St. Stephen's & St. Agnes School (en)
Collège de William et Mary (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
WikimédienVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata

Steven Pruitt, né le à San Antonio (Texas), est un fonctionnaire américain et éditeur bénévole de Wikipédia. En date du , il a réalisé plus de modifications sur la Wikipédia en anglais que tout autre contributeur[1].

Avec plus de trois millions de modifications et plus de 35 000 articles créés, il a été nommé en 2017[2] par le magazine Time comme l'un des 25 influenceurs les plus importants sur Internet. Pruitt édite sous le nom d'utilisateur Ser Amantio di Nicolao[3]. Il a contribué à lutter contre les préjugés sur Wikipédia et à promouvoir l'inclusion des femmes par le biais du projet Women in Red[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils unique d'Alla Pruitt, d'origine russe, et de Donald Pruitt, il est né à San Antonio, au Texas[5]. En 2002, il sort diplômé de la St. Stephen's & St. Agnes School (en), à Alexandria, en Virginie. Pruitt a fréquenté le College of William & Mary et a obtenu un diplôme en histoire de l'art en 2006[6].

Il est un contractant pour le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis[7].

Pruitt s'intéresse à l'histoire. Son travail au Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis consiste à travailler dans le domaine des archives et de l'information. Son premier article sur Wikipédia était consacré à Peter Francisco, son arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père[8].

Ses intérêts non liés à Wikipédia comprennent la Capitol Hill Chorale, dans laquelle il chante. Il est également un fervent amateur d’opéra, ce qui lui a inspiré son pseudonyme Ser Amantio di Nicolao, choisi d'après un personnage mineur de l'opéra Gianni Schicchi de Puccini[9].

Édition sur Wikipédia[modifier | modifier le code]

Pruitt a créé son compte courant en 2006 alors qu'il était senior au College of William & Mary[9]. En , Pruitt avait effectué plus de 2,2 millions de modifications sur Wikipédia, soit plus que tout autre éditeur sur Wikipédia en anglais. En 2015, Il a dépassé en nombre de modifications, l'éditeur Justin Knapp. Il croit avoir effectué sa première édition sur Wikipédia en [3]. Ses modifications sur Wikipédia incluent la création d'articles sur plus de 200 femmes, afin de réduire l'écart entre les sexes sur le site[10].

Selon la Wikimedia Foundation, Pruitt est le contributeur le plus prolifique sur la version en anglais de l'encyclopédie numérique[11].

Il a réalisé jusqu'en environ trois millions d'éditions sur Wikipedia et a écrit 35 000 articles[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wikipedia:List of Wikipedians by number of edits », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. (en) « The 25 Most Influential People on the Internet », Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b (en-US) « Meet The World's Most Prolific Wikipedia Editor », Vocativ, (consulté le )
  4. (en) Malloy, « This Prolific Nerd Is Shaping the Future of Wikipedia », OZY, (consulté le )
  5. « Vital Records Index », City of San Antonio (consulté le )
  6. « Steven Pruitt ’06: Wikipedia's most prolific editor », College of William & Mary, (consulté le )
  7. (en) Daniel Malloy, « This Prolific Nerd Is Shaping the Future of Wikipedia », sur OZY (consulté le )
  8. « Meet the man behind a third of what's on Wikipedia », cbsnews.com, (consulté le )
  9. a et b (en) Sapp, « Steven Pruitt '02: Wiki-Wizard », St. Stephen's & St. Agnes School, (consulté le ), p. 12
  10. (en) Zetlin, « 4 Completely Ordinary People who Made the TIME Magazine List of Top Internet Influencers », Inc.com, (consulté le )
  11. (en) Stephen Harrison, « What does it take to be Wikipedia's MVP? 2.5M edits », sur dailyherald.com (consulté le ).
  12. (es) « Steven Pruitt, el editor detrás de un tercio de los contenidos de Wikipedia: más de tres millones de ediciones », sur 20minutos.es, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]