Steven Hooker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hooker.
Steven Hooker
Image illustrative de l'article Steven Hooker
Steven Hooker en 2008.
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 2000-2014
Nationalité Drapeau d'Australie Australien
Naissance (35 ans)
Lieu Melbourne
Taille 1,87 m
Poids 75 kg
Club Box Hill Athletics Club
Entraîneur Alex Parnov
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 1 - -
Champ. du monde en salle 1 - 1
Jeux du Commonwealth 2 - -

Steven « Steve » Hooker (né le à Melbourne) est un athlète australien spécialiste du saut à la perche, champion olympique en 2008 et champion du monde en 2009. Il est seul perchiste depuis Sergeï Bubka à avoir remporté deux titres internationaux consécutifs.

Carrière[modifier | modifier le code]

Steven Hooker grandit au sein d'une famille d'athlètes de haut niveau. Son père Bill est quadruple champion national du 800 m, sélectionné lors des Jeux du Commonwealth de 1974. Sa mère Erica a participé aux Jeux olympiques d'été de 1972 et a remporté la médaille d'argent du saut en longueur lors des Jeux du Commonwealth de 1978[1]. Il découvre le saut à la perche après avoir pratiqué le Football australien durant ses études secondaires.

Il fait ses débuts sur la scène internationale durant la saison 2000 à l'occasion des Championnats du monde juniors de Santiago du Chili, terminant au pied du podium avec une barre à 5,20 m. En début d'année suivante, il s'adjuge le titre national des moins de vingt ans. En 2004, Steven Hooker améliore de vingt centimètres son record personnel en franchissant la hauteur de 5,65 m à Perth. Cette performance lui vaut d'être sélectionné pour les Jeux olympiques en compagnie de ses compatriotes Paul Burgess et Viktor Chistyakov. À Athènes, Hooker ne passe pas le cap des qualifications avec un saut à 5,30 m. En début de saison 2005, l'Australien améliore par deux fois son record personnel, signant 5,75 m, puis 5,87 m à Melbourne. Aux Championnats du monde d'Helsinki, il est de nouveau éliminé en qualifications avec un saut à 5,45 m.

Après avoir terminé deuxième des Championnats d'Australie 2006, Steven Hooker remporte son premier titre international majeur, la médaille d'or des Jeux du Commonwealth se déroulant à Melbourne. Il devance avec un saut à 5,80 m son compatriote Dmitri Markov. Entrainé jusqu'alors par Mark Stewart, il décide de bénéficier des conseils d'Alex Parnov. Le 3 septembre, il franchit 5,96 m lors de sa victoire au Meeting de Berlin, signant la deuxième meilleure performance mondiale de l'année derrière les 6,00 m réalisés par l'Américain Brad Walker[2]. Quelques jours plus tard, il remporte la Coupe du monde des nations d'Athènes avec un saut à 5,80 m.

Steven Hooker lors des Championnats du monde 2009..

Début 2007, Steven Hooker réalise 5,91 m à Perth et obtient ainsi sa qualification pour les Championnats du monde d'Osaka. Blessé au genou, il ne peut défendre ses chances mondiales, terminant neuvième de la finale avec 5,76 m. Deuxième meilleur performeur mondial de l'année 2007, il se classe troisième de la Finale mondiale d'athlétisme avec 5,81 m. Le , Steven Hooker passe 6,00 m lors du meeting interclub de Perth, devenant le quinzième perchiste à franchir cette hauteur symbolique. Le , il remporte la finale du saut à la perche des Jeux olympiques de Pékin en établissant un nouveau record olympique avec 5,96 m[3]. Il devance finalement le Russe Evgeniy Lukyanenko et l'Ukrainien Denys Yurchenko. Hooker devient le premier sportif australien masculin médaillé d'or en athlétisme depuis le titre de Ralph Doubell en 1968.

Steven Hooker au meeting Athletissima en 2012.

Le , il franchit la barre de 6,06 m à l'occasion des Indoor Games de Boston, devenant le deuxième meilleur performeur de l'histoire (salle et air confondus) après l'Ukrainien Sergueï Bubka[4]. Il passe à deux autres reprises la hauteur des 6,00 m en salle, en février aux Millrose Games de New York, et lors meeting indoor de Paris-Bercy. Le , l'Australien, blessé, remporte la finale des Championnats du monde de Berlin en réalisant 5,90 m à son premier essai, après avoir fait son entrée dans le concours à 5,85 m. Il devance les deux Français Romain Mesnil et Renaud Lavillenie.

Le à Doha, Steven Hooker s'adjuge le titre de champion du monde en salle avec 6,01 m, et établit un nouveau record de la compétition ainsi que la meilleure performance mondiale de l'année. Il devance largement les deux Allemands Malte Mohr et Alexander Straub dans un concours marqué par l'absence de Renaud Lavillenie, éliminé en qualifications. En fin de concours, L'Australien échoue à trois reprises à 6,16 m, l'actuel record du monde[5].

À la suite d'une blessure courant 2009 au genou, Steven Hooker décide de faire l'impasse sur sa saison en salle et ne se remettra à l'entraînement qu'au printemps pour se préparer en vue des championnats du monde de Daegu[6].

Lors des Mondiaux de Daegu, il est éliminé dès les qualifications, échouant trois fois à 5,50 m[7]. Cet échec trouble Hooker qui, désorienté, traverse plusieurs mois de doute ; cependant, Hooker parvient à retrouver sa confiance à l'aide un étrange procédé : il s'entraîne dans un entrepôt désaffecté[8]. Avec ce sautoir improvisé, il a été installé des caméras filmants sous différents angles les sauts afin de l'aider dans sa préparation[9]. Sélectionné pour les Jeux olympiques à Londres en août 2012, il se qualifie pour la finale mais échoue à ses trois tentatives à 5,65 m lors de celle-ci ; il ne franchit donc aucune barre lors de ce concours.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2000 Championnats du monde juniors Santiago 4e 5,20 m
2004 Jeux olympiques Athènes 15e 5,30 m
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 1er 5,80 m
Finale mondiale Stuttgart 5e 5,75 m
Coupe du monde des nations Athènes 1er 5,80 m
2007 Finale mondiale Stuttgart 3e 5,81 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 3e 5,80 m
Jeux olympiques Pékin 1er 5,96 m
2009 Championnats du monde Berlin 1er 5,90 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 1er 6,01 m
Coupe continentale Split 1er 5,95 m
Jeux du Commonwealth New Delhi 1er 5,60 m
2012 Jeux olympiques Londres finale NM

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Épreuve Marque Date Lieu
Saut à la perche (en extérieur) 6,00 m 27 janvier 2008 Perth
Saut à la perche (en salle) 6,06 m 7 février 2009 Boston

Progression[modifier | modifier le code]

En plein air
Âge Hauteur Date Lieu
18 5,10 m Santiago du Chili
18 5,20 m Santiago du Chili
18 5,30 m Brisbane
20 5,45 m Melbourne
21 5,55 m Perth
21 5,65 m Perth
22 5,75 m Melbourne
22 5,87 m Melbourne
23 5,91 m Melbourne
24 5,96 m Berlin
26 6,00 m Perth
En salle
Âge Hauteur Date Lieu
25 5,81 m Boston
27 6,06 m Boston

Saut à 6 mètres et plus[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sa compagne est l'athlète russe Yekaterina Kostetskaya. Le couple a eu un enfant, Maxim, en juillet 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Athlete Profiles, athletics.com.au, consulté le 30 janvier 2010
  2. (en) Meilleures performances mondiale de l'année 2006, apulanta.fi, consulté le 29 janvier 2010
  3. Résultats du concours du saut à la perche des Jeux olympiques de 2008, site officiel des Jeux de Pékin, 22 août 2008
  4. Hooker s'élève à 6,06 m eurosport.fr/athletisme consulté le 8 février 2009
  5. Mondiaux (salle)-Perche: Hooker gagne en passant 6,01 m, Ouest France, 13 mars 2010
  6. « HOOKER FAIT L'IMPASSE SUR L'INDOOR », sur www.perchefrance.com, (consulté le 3 décembre 2010)
  7. « Perche: l'Australien Hooker éliminé en qualifications », sur opl.fr, 27 août 2011.
  8. « La drôle de salle de Steve Hooker », sur www.lequipe.fr (consulté le 13 avril 2012)
  9. (en) « How Steve Hooker got rid of the yips », sur www.perthnow.com.au (consulté le 13 avril 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :