Steve Wynn (entrepreneur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steve Wynn.
Steve Wynn
Huntley-Wynn-CROP.jpg

Steve Wynn le 26 juin 2008.

Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activité
Conjoint
Andrea Hissom (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Le Wynn Las Vegas

Stephen Alan Wynn, né le 27 janvier 1942 à New Haven dans le Connecticut, est un entrepreneur américain de casinos, naturalisé monégasque. Il a joué un très grand rôle dans le développement de Las Vegas pendant les années 1990, avec l'apparition du Mirage, du Bellagio, du New Frontier ou encore du Golden Nugget.

Steve Wynn souffre d'une rétinite pigmentaire, qui affecte sa vision périphérique et donc son interaction avec les objets qui l'entourent. Pendant la nuit de l'ouverture du Bellagio, Wynn a invité plusieurs personnalités très fortunées pour un dîner, à 2 500 $ le repas, les bénéfices étant reversés à une association de lutte contre la rétinite pigmentaire.

Les ancêtres de Wynn sont juifs. Son vrai nom est Weinberg, qu'il a changé en Wynn.

Sa fille Kevyn a été enlevée en 1993. Il a dû payer 1,45 million USD de rançon pour sa libération. Les ravisseurs ont aussi exigé qu'une Ferrari leur soit livrée à Newport Beach. Cette histoire a été reprise en 2001, dans le film Ocean's Eleven et dans un épisode de la série Les Experts (CSI: Crime Scene Investigation).

Wynn est devenu milliardaire en 2004, lorsque la valeur de ses biens a doublé pour atteindre 1,3 milliard USD. Sa fortune, en 2007, est estimée par Forbes à 3,4 milliards de dollars.

Wynn a été nommé au comité directeur du centre John F. Kennedy Center for the Performing Arts par le président George W. Bush, le 30 octobre 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts, Frontier et Golden Nugget[modifier | modifier le code]

En 1959, Steve Wynn est diplômé de Manlius Pebble Hill, une école privée pour garçons située à Manlius dans l'État de New York. Le père de Wynn, Michael Weinberg, était propriétaire d'une chaîne d'établissements de bingo dans l'est des États-Unis. Il meurt des complications suite à une opération du cœur peu avant que son fils reçoive son diplôme de l'Université de Pennsylvanie, en 1963. À l'université, il étudie la littérature anglaise. Wynn prend la direction des salons de bingo de la famille dans le Maryland. Il réussit à accumuler assez d'argent pour acheter une petite suite dans le New Frontier à Las Vegas, où lui et son épouse, Elaine, ont emménagent en 1967.

Wynn est parvenu à parier ses bénéfices d'une affaire de terrain au début des années 1970 (l'affaire a impliqué deux titans des affaires de casino de Las Vegas, Howard Hughes et le Caesars Palace) dans l'intérêt de posséder un vieux casino du centre-ville, le Golden Nugget (il a également possédé le Golden Nugget à Atlantic City). Wynn rénove et agrandit le Golden Nugget dans le but d'attirer une nouvelle clientèle aisée dans le centre de Las Vegas. Le succès est énorme.

The Mirage et Bellagio[modifier | modifier le code]

Wynn avait précédemment pris des intérêts dans divers casinos. Son premier casino principal sur le Strip, The Mirage, a fixé une nouvelle norme pour la taille et la prodigalité, avec des coûts de construction correspondants. The Mirage possède une forêt d'intérieur et un volcan artificiel, avec des chambres de grand luxe. C'était le premier projet de casino dans la conception et la construction desquels Wynn fut impliqué. Financé en grande partie avec des junk bond par Michael Milken, il a été considéré comme une entreprise risquée en raison de son coût et de l'accent mis sur le luxe. En fait, il a été une réussite complète et a fait de Wynn une partie de l'histoire de Las Vegas.

Wynn a agrandi son concept du casino de luxe avec le Bellagio, qui comporte un lac artificiel (The Fountains at Bellagio), une galerie d'art (Bellagio Gallery), un jardin intérieur (The Conservatory) et la Via Bellagio, une zone commerciale de l'hôtel où l'on trouve onze boutiques de luxe. Le Bellagio a ouvert la voie au développement de nouveaux casinos à Las Vegas. Parmi ces derniers, on peut relever The Venetian, le Mandalay Bay, et le Paris Las Vegas.

Wynn Las Vegas à présent[modifier | modifier le code]

Mirage Resorts a été vendu à MGM Grand Inc. en 2000, pour former MGM Mirage. Wynn a établi un nouveau complexe, plus coûteux encore, le Wynn Las Vegas, inauguré sur l'ancien emplacement du Desert Inn le 28 avril 2005.

Wynn a ouvert une concession à Macao, région administrative spéciale (RAS) de la Chine, qui a une longue histoire du jeu et est le plus grand marché de jeu au monde, ayant surpassé Las Vegas en 2006[réf. nécessaire]. Cette propriété, connue sous le nom de Wynn Macau, a ouvert le .

La nouvelle extension du Wynn Las Vegas, Encore, ouvre le 22 décembre. Encore est situé à côté du Wynn Las Vegas.

Wynn Art Collection[modifier | modifier le code]

WynnSign2.JPG

La collection qui se concentre principalement sur les artistes européens et américains du XIXe et XXe siècle, comprend des œuvres d'Édouard Manet, Andy Warhol, Vincent van Gogh, Paul Cézanne et Paul Gauguin. La pièce maîtresse de la collection était Le Rêve, un tableau de Pablo Picasso.

La déchirure du Picasso[modifier | modifier le code]

En octobre 2006, Nora Ephron, une scénariste et écrivaine américaine est de passage à Las Vegas. Comme elle loge au Wynn Las Vegas, elle dîne au SW Steakhouse (SW pour Steve Wynn). Pendant le repas, Steve Wynn vient la saluer. Steve est d’excellente d’humeur car Steven A. Cohen, collectionneur d’art, vient de lui faire savoir qu’il est prêt à racheter pour la somme de 139 millions de dollars le tableau de Picasso intitulé le Rêve, tableau que acquis par Wynn en 1997 pour 42,4 millions $ USD, un des prix les plus élevés jamais payés pour un Picasso. C'est une excellente affaire pour Steve Wynn qui est d’autant plus satisfait que le Rêve va devenir de ce fait le tableau le plus cher au monde, battant de 4 millions de dollars le record détenu, depuis le mois de juin, par le Portrait d’Adele Bloch-Bauer, de Gustav Klimt, acheté 135 millions de dollars par Ronald S. Lauder. Steve Wynn est si heureux de son affaire qu’il propose à Nora de se joindre le lendemain à quelques amis pour admirer le chef-d’œuvre une dernière fois, avant son départ pour le Connecticut.

Le lendemain, les amis se retrouvent dans le bureau de l’un des casinos dont Wynn est le propriétaire. Avant d’y entrer, Nora Ephron a pu admirer au détour d’un couloir ou d’une pièce quelques Warhol, Matisse, ou Renoir. Aux murs du bureau de Wynn sont accrochés entre autres deux Picasso, dont le fameux Rêve. À ses invités, Wynn raconte l’histoire de la toile, l’aventure de Pablo Picasso et Marie-Thérèse Walter (la maîtresse du peintre qui servit de modèle au tableau). Il dit notamment que le tableau est divisé en deux parties, dont l’une laisse clairement voir un pénis. Nora Ephron est légèrement gênée. Steve Wynn, lui, continue à raconter l’histoire du tableau auquel il tourne désormais le dos.

Soudain, il fait un mouvement brusque. Il y a eu un bruit terrible, raconte Nora Ephron. « Oh, shit, look what I've done. Thank goodness it was me » (« Oh merde, regardez ce que j’ai fait. Dieu merci c'est moi qui l'ai fait. ») se lamente Steve Wynn. Son coude, en heurtant Le Rêve, a provoqué une déchirure d’environ cinq centimètres. Les invités sont cloués sur place. Steve Wynn leur demande de ne surtout pas répandre la nouvelle.

Après plus de 90 000 $ de frais de réparation, la toile a été vendue en 2013 pour la somme de 155 millions de dollars.

Liens externes[modifier | modifier le code]