Steve Moses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steve Moses
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
Leominster (États-Unis)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la droite
Équipe LAH Americans de Rochester
A joué pour LAH
Whale du Connecticut
Admirals de Milwaukee
Liiga
Jokerit Helsinki
KHL
Jokerit Helsinki
SKA Saint-Pétersbourg
Carrière pro. Depuis 2012

Steve Moses (né le à Leominster dans l'État du Massachusetts aux États-Unis) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace. Il évolue au poste d'ailier droit[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir joué avec les Bruins Junior de Boston dans l'Eastern Junior Hockey League (EJHL), Steve Moses rejoint à partir de la saison 2008-2009 l'Université du New Hampshire en jouant pour l'équipe de hockey des Wildcats du New Hampshire. Il joue quatre saisons avec les Wildcats et à sa dernière saison, en 2011-2012, il inscrit 22 buts pour devenir le meilleur buteur de l'équipe et troisième dans la division Hockey East[2].

En mars 2012, il signe un contrat d'essai avec le Whale du Connecticut de la Ligue américaine de hockey (LAH)[3]. Il joue avec l'équipe huit matchs de saison régulière et un match éliminatoire et marque deux buts.

Le 14 mai 2012, il commence sa carrière européenne en signant avec le club finlandais, les Jokerit, de la SM-liiga[1]. En 2014, alors que les Jokerit intègrent la Ligue continentale de hockey (KHL), il termine lors de cette saison en tant que meilleur buteur de la ligue avec 36 buts. Il réalise 57 points en 60 matchs et termine septième parmi les meilleurs pointeurs de la ligue en saison régulière. Agent libre, il signe le 9 avril 2015 un contrat d'un an d'une valeur d'un million de dollars avec les Predators de Nashville pour la saison 2015-2016[4].

Il représente pour la première fois les États-Unis à l'occasion du championnat du monde 2015 qui se tient en République tchèque. Les Américains remportent la médaille de bronze à la suite d'une victoire 3-0 en finale de consolation face à la République tchèque.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2005-2006 Bruins Junior de Boston EJHL 7 0 2 2 0 - - - - -
2006-2007 Bruins Junior de Boston EJHL 45 26 21 47 26 4 2 3 5 4
2007-2008 Bruins Junior de Boston EJHL 45 11 36 47 22 4 1 3 4 0
2008-2009 Wildcats du New Hampshire NCAA 33 5 8 13 6 - - - - -
2009-2010 Wildcats du New Hampshire NCAA 39 6 18 24 20 - - - - -
2010-2011 Wildcats du New Hampshire NCAA 39 14 12 26 23 - - - - -
2011-2012 Wildcats du New Hampshire NCAA 37 22 13 35 16 - - - - -
2011-2012 Whale du Connecticut LAH 8 2 0 2 2 1 0 0 0 0
2012-2013 Jokerit Helsinki SM-liiga 55 22 16 38 24 2 0 0 0 0
2013-2014 Jokerit Helsinki Liiga 42 12 11 23 14 1 0 0 0 0
2014-2015 Jokerit Helsinki KHL 60 36 21 57 20 10 5 2 7 6
2015-2016 Admirals de Milwaukee LAH 16 2 5 7 6 - - - - -
2015-2016 SKA Saint-Pétersbourg KHL 21 10 6 16 0 13 2 4 6 4
2016-2017 SKA Saint-Pétersbourg KHL 24 3 7 10 8 - - - - -

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales[1]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2015 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 7 1 1 2 0 Médaille de bronze Médaille de bronze

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Steve Moses », sur Eliteprospects.com
  2. (en) « H-East 2011-12 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 17 avril 2015).
  3. (en) « Whale Sign Forward Steve Moses to ATO », sur soxanddawgs.com, (consulté le 17 avril 2015).
  4. (en) « Nashville Predators Sign Forward Steve Moses », sur Nashville Predators, (consulté le 17 avril 2015).
  5. (en) « Steve Moses hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database