Steve Mosby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mosby.
Steve Mosby
Naissance 1976
Leeds, Yorkshire, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Auteur
Langue d’écriture Anglais
Genres

Steve Mosby, né en 1976 à Leeds dans le comté du Yorkshire au Royaume-Uni, est un écrivain britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de philosophie à l’université de Leeds, il a dû enchaîner, de son propre aveu, des "boulots ingrats et frustrants" avant de pouvoir se consacrer à l'écriture[1].

Attiré par la littérature de genre ("fantastique, horreur, science-fiction, polar, je ne pratique aucune discrimination"[2]), il est l'auteur de huit thrillers, dont quatre ont été publiés en France chez Sonatine Éditions, puis repris en poche dans la collection "Thriller" de l’éditeur Points.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Third Person (2003)
  • The Cutting Crew (2005)
  • The 50/50 Killer (2007)
    Publié en français sous le titre Un sur deux, Paris, Sonatine Éditions, 2008, rééd. Paris, Points thriller, 2009.
  • Cry for Help (2008)
    Publié en français sous le titre Ceux qu’on aime, Paris, Sonatine Éditions, 2009, rééd. Paris, Points thriller, 2010.
  • Still Bleeding (2009) Publié en français sous le titre Derniers instants, Sonatine Editions, 2014.
  • Black Flowers (2012)
    Publié en français sous le titre Les Fleurs de l’ombre, Paris, Sonatine Éditions, 2012, rééd. Paris, Points thriller, 2013.
  • Dark Room ou The Murder Code (2013)
  • The Nightmare Place (2014)
  • I know who did it (2015)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Site officiel de l'auteur », sur theleftroom.co.uk (consulté le 24 août 2014)
  2. Jérôme Vermelin, « Steve Mosby cultive le frisson », sur metronews.fr, (consulté le 24 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]