Steve Clemente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clemente.
Steve Clemente
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Esteban Clemento Morro
Naissance
Mexico (Mexique)
Nationalité Drapeau du Mexique Mexicaine
Décès (à 64 ans)
Los Angeles (Californie)
Profession Acteur
Films notables L'Inconnu
La Tentatrice
Les Chasses du comte Zaroff
King Kong

Esteban Clemento Morro est un acteur mexicain, né le à Mexico (Mexique), mort le à Los Angeles (Californie), connu sous le nom de scène de Steve Clemente[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé aux États-Unis, il y débute au cinéma dans le western L'Inconnu de John Ford (avec Harry Carey), sorti en 1917. Il participe à trois autres westerns muets du même réalisateur, La Tache de sang (1918, avec Harry Carey et Molly Malone), Du sang dans la prairie (1918, avec Harry Carey et Duke R. Lee), et Sure Fire (1921, avec Hoot Gibson et Molly Malone).

Parmi ses autres films muets, citons le western-serial Thunderbolt Jack (en) de Francis Ford et Murdock MacQuarrie (1920, avec Jack Hoxie et Marin Sais), Fast and Fearless de Richard Thorpe (1924, avec Jay Wilsey et Jean Arthur) et La Tentatrice de Fred Niblo (1926, avec Greta Garbo et Antonio Moreno).

Après le passage au parlant, Steve Clemente personnifie le Tartare dans Les Chasses du comte Zaroff d'Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel (1932, avec Joel McCrea, Fay Wray et Leslie Banks). Puis il tient un de ses rôles les mieux connus, celui du sorcier guérisseur de Skull Island, dans King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack (avec Fay Wray, Robert Armstrong et Bruce Cabot), et dans la suite Le Fils de Kong d'Ernest B. Schoedsack (avec Robert Armstrong et Helen Mack), tous deux sortis en 1933.

Au nombre de ses autres films parlants — souvent dans des petits rôles non crédités —, mentionnons Viva Villa ! de Jack Conway (1934, avec Wallace Beery dans le rôle-titre) et Les Marx au grand magasin de Charles Reisner (1941, avec les Marx Brothers). Le dernier de sa soixantaine de films américains, dans un rôle mineur qu'il tient souvent de lanceur de couteaux, est Les bourreaux meurent aussi de Fritz Lang (1943, avec Brian Donlevy, Walter Brennan et Anna Lee).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noms alternatifs (d'après l'IMDb ci-dessus) : Steve Clemens, Steve Clement, Stece Clemento, Steve Clemento, ou encore Steve Clements.