Stephenie Ann McPherson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McPherson.
Stephenie McPherson
Image illustrative de l'article Stephenie Ann McPherson
Stephenie McPherson en 2015.
Informations
Disciplines 400 m
Période d'activité 2008 —
Nationalité Drapeau : Jamaïque Jamaïcaine
Naissance (29 ans)
Taille 1,70 m
Poids 53 kg
Surnom Chicken Foot
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde 1 1 1
Ligue de diamant 1 - 2
Champ. du monde de relais - 1 1
Jeux du Commonwealth 2 - -

Stephenie Ann McPherson (née le ) est une athlète jamaïcaine, spécialiste du 400 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

En avril 2013, Stephenie McPherson remporte le titre du 400 mètres des championnats de Jamaïque, à Kingston, dans le temps de 50 s 74[1]. En juillet, au meeting Herculis de Monaco, elle descend pour la première fois de sa carrière sous les 50 secondes en établissant la marque de 49 s 92[2]. Elle participe aux championnats du monde de Moscou et se classe quatrième du 400 m en 49 s 99 mais récupérera la médaille de bronze en 2017 suite à la disqualification pour dopage de la Russe Antonina Krivoshapka, initialement 3e[3]. L'IAAF annonce le 26 juillet 2017 qu'une cérémonie pour remettre la médaille aura lieue le 4 août 2017 pendant les Championnats du monde de Londres[4].

Médaillée d'argent sur 4 × 400 m aux championnats du monde en salle 2014, à Sopot, où elle établit un nouveau record de Jamaïque en min 26 s 54, elle s'illustre lors des Jeux du Commonwealth de Glasgow, en remportant les titres du 400 m, devant ses compatriotes Novlene Williams-Mills et Christine Day[5], et du 4 × 400 m. Troisième de la Ligue de diamant 2014, elle remporte en fin de saison l'épreuve du 4 × 400 m lors de la 2e édition de la coupe continentale, à Marrakech.

En 2015, Stephenie McPherson se classe deuxième du 4 × 400 m des relais mondiaux, derrière les États-Unis.

Le 19 mars 2016, McPherson échoue au pied du podium des championnats du monde en salle de Portland sur 400 m en 52 s 20, derrière la vainqueure Bahraïni Kemi Adekoya (51 s 45) et les Américaines Ashley Spencer (51 s 72) et Quanera Hayes (51 s 76)[6].

Le 9 août 2017, elle termine 6e de la finale des Championnats du monde de Londres en 50 s 86[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2013 Championnats du monde Moscou 3e 400 m 49 s 99
2014 Championnats du monde en salle Sopot 2e 4 × 400 m 3 min 26 s 54
Jeux du Commonwealth Glasgow 1re 400 m 50 s 67
1re 4 × 400 m min 23 s 82
Coupe continentale Marrakech 1re 4 × 400 m 3 min 20 s 93
Ligue de diamant 3e 400 m détails
2015 Relais mondiaux Nassau 2e 4 × 400 m 3 min 22 s 49
Championnats du monde Pékin 5e 400 m 50 s 42
1re 4 × 400 m 3 min 19 s 13
Ligue de diamant 3e 400 m détails
2016 Championnats du monde en salle Portland 4e 400 m 52 s 20
Jeux olympiques Rio de Janeiro 6e 400 m 50 s 97
2e 4 x 400 m 3 min 20 s 34
Ligue de diamant 1re 400 m détails
2017 Relais mondiaux Nassau 3e 4 × 400 m 3 min 28 s 49
Championnats du monde Londres 6e 400 m 50 s 86
Ligue de diamant 7e 400 m 51 s 72

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m 49 s 92 Drapeau : Monaco Monaco 19 juillet 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony Foster, « Weir and McPherson impress in Kingston », sur iaaf.org, (consulté le 6 août 2013)
  2. (en) « McPherson breaks 50-second barrier in Monaco DL », sur trackalerts.com, (consulté le 6 août 2013)
  3. « IAAF: 400 Metres Result | 14th IAAF World Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 juin 2017)
  4. « IAAF: medal reallocations IAAF world championships », sur iaaf.org (consulté le 26 juillet 2017)
  5. (en) « Three is the magic number on third day of athletics at Commonwealth Games », sur iaaf.org,
  6. [1] Women's 400 m final
  7. Jamaica Observer Limited, « Jamaica Observer Limited », sur www.jamaicaobserver.com (consulté le 10 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]