Stephen Yablo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stephen Yablo
SteveYablo.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Stephen Yablo est un philosophe américain, spécialiste de logique, de métaphysique, de philosophie de l'esprit et du langage. Il enseigne au Massachusetts Institute of Technology.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stephen Yablo est né en 1957. Après avoir effectué une partie de ses études en Inde, il obtient un doctorat en philosophie à l'université de Berkeley sous la direction de Donald Davidson et George Myro. Il est marié à une autre professeure de philosophie du MIT, Sally Haslanger, avec laquelle il a deux enfants, Isaac et Zina.

En 1993, il a publié un court article montrant qu'un paradoxe du menteur pouvait être généré sans auto-référence. Il a publié plusieurs articles influents sur la philosophie de l'esprit, la philosophie du langage et la métaphysique (en particulier sur la question des propriétés intrinsèques des objets[1]).

Il a donné des Conférences John Locke à Oxford en 2012. Elles ont constitué la base de son livre Aboutness, décrit par Adam Morton dans son compte-rendu critique comme «important et d'une grande portée» [2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Thoughts (Philosophical Papers, volume 1), Oxford University Press, 2009.
  • Things (Philosophical Papers, volume 2), Oxford University Press, 2010.
  • Aboutness, Princeton University Press, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]