Stephen Taber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

44° 06′ 20″ N 69° 06′ 25″ O / 44.10555556, -69.10694444

Stephen Taber
Le Stephen Taber sous voile
Le Stephen Taber sous voile

Équipage 4 marins
Gréement goélette
Débuts 1871
Longueur hors-tout 35 m
Longueur de coque 20,70 m
Maître-bau 6,80 m
Tirant d'eau 1,5 à 4,3 m
Voilure 325 m² (4 voiles)
Déplacement 72 tonnes
Capacité 22 passagers
Motorisation aucun
Chantier Van Cott - Long Island New York
Armateur famille Barns
Port d’attache Rockland, Maine Drapeau des États-Unis États-Unis
Protection National Historic Landmark (1992)

Le Stephen Taber est une goélette en bois construit en 1871 sur un chantier naval de New York.

Il fait partie de la flotte de la Maine Windjammer Association[1].

Il est inscrit au National Register of Historic Places depuis 1984 et au National Historic Landmark[2] depuis 1992.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Stephen Taber a été conçu, à sa construction, pour être un caboteur de commerce pour les petits ports de la côte atlantique américaine.

De 1892 à 1930, il a transporté principalement du bois et des matériaux de construction, du charbon et divers produits alimentaires.

Il a aussi participé à la cérémonie d'inauguration de la statue de la Liberté le 28 octobre 1886 et à la parade maritime pour l'amiral Dewey, vainqueur sur la flotte espagnole aux Îles Philippines.

En 1930, il est vendu à B. Eaton puis au capitaine F. Wood qui le skippera jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale en tant que cargo léger.

Puis il change plusieurs fois de propriétaire.

Après 1979, il subit des réparations et devient, en 1983 un bateau de croisière. Il appartient depuis cette date au même propriétaire Ken et Hellen Barnes.

Le Stephen Taber est le plus vieux voilier toujours en service aux États-Unis. Lors de ses croisières hebdomadaires il offre, en plus, une excellente cuisine à bord.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maine Windjammer Association
  2. NHL Stephen Taber
Source

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chapman, Great sailing ships of the world par Otmar Schäuffelen, 2005 (page 390) (ISBN 1-58816-384-9).

Liens externes[modifier | modifier le code]