Stephen Kinnock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stephen Kinnock
Illustration.
Portrait officiel de Stephen Kinnock en 2020.
Fonctions
Ministre à l'Immigration du cabinet fantôme
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 16 jours)
Gouvernement Cabinet Starmer
Prédécesseur Jack Dromey
Ministre aux Forces armées du cabinet fantôme

(1 mois et 30 jours)
Gouvernement Cabinet Starmer
Prédécesseur Stephen Morgan
Successeur Luke Pollard
Ministre pour l'Asie et le Pacifique du cabinet fantôme

(1 an, 7 mois et 25 jours)
Gouvernement Cabinet Starmer
Prédécesseur Afzal Khan (Asie-Sud)
Lloyd Russell-Moyle (Asie-Est et Pacifique}
Successeur Catherine West
Député britannique
En fonction depuis le
(9 ans et 11 jours)
Élection 7 mai 2015
Réélection 8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription Aberavon
Législature 56e, 57e et 58e
Groupe politique Travailliste
Prédécesseur Hywel Francis
Biographie
Nom de naissance Stephen Nathan Kinnock
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Tredegar (pays de Galles, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti travailliste
Père Neil Kinnock
Mère Glenys Kinnock
Conjoint Helle Thorning-Schmidt
Diplômé de Queens' College (Cambridge)
Collège d'Europe (Bruges)

Stephen Kinnock, né le à Tredegar (pays de Galles), est un homme politique britannique, membre du Parti travailliste. Il est, depuis les élections générales de 2015, député à la Chambre des communes pour la circonscription d'Aberavon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents travaillistes gallois (son père est Neil Kinnock, ancien leader du parti travailliste et sa mère Glenys Kinnock), Stephen Kinnock a étudié les lettres modernes au Queens' College de Cambridge, et a obtenu une maîtrise au Collège d'Europe.

Stephen Kinnock est marié depuis 1996 à Helle Thorning-Schmidt, Premier ministre du Danemark entre 2011 et 2015. Le couple a eu deux filles, nommées Johanna et Camilla. Il passe la semaine au Royaume-Uni, et revient voir son épouse et ses enfants au Danemark le week-end.

Il a été accusé d'évasion fiscale par un tabloïd danois, avant que les soupçons ne soient levés par son épouse.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) BBC News, « UK results 2019 », sur bbc.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]