Stéphane Meer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stephane Meer)
Aller à : navigation, rechercher
Stephane Meer
Piano davout stef recadre.jpg

Stephane Meer, Studio Davout, enregistrement de Vice-Versa.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Stephane Meer dirige l'orchestre philharmonique de Bruxelles pour l'enregistrement de la musique du film Mark Logan.

Stéphane Meer, né le 5 octobre 1961 à Paris, est un compositeur français de musique de films. Il fut d'abord remarqué par Vladimir Cosma et a signé les musiques de plusieurs séries pour la jeunesse, ainsi que des films de cinéma comme Pondichéry, dernier comptoir des Indes[1], L'Ami du jardin, Too Pure, ou Tristan et Iseult.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le piano et la guitare, ainsi que l'harmonie classique et contemporaine. Diplômé de musique de film en 1985, il fait sa première création pour l'animation en 1986 avec Bruno Gaumetou. Il travaille alors pour la télévision et part aux États-Unis pour faire ses premières bandes originales de long métrage Too Pure et Lazy man's zen.

Après quelques tentatives de travail pour les maisons de disques, L'Aventurier du groupe Indochine et la réalisation de l'album Sentiment Clou pour EMI, il préfère rester compositeur indépendant et écrire pour les séries d'animation jeunesse telles que Lupo Alberto, Sos bout du monde, La dernière réserve, Shtoing Circus, Quat'zieux, etc.

Il compose des musiques orchestrales pour le parc de la cité de la mer de Cherbourg : On a marché sous la mer, et La Bataille de Normandie pour le musée mémorial de Caen.

Il sort les chansons de la série France 2 Vice-Versa et travaille sur le projet Disney Magic Music.

Il dirige l'orchestre philharmonique de Bruxelles pour l'enregistrement du film d'animation Mark Logan.

Stéphane Meer est le fondateur et gérant de la société Studio Capitale[2] dont l'activité de post-production audio lui permet de traiter les bandes sons jusqu'au master final.

À partir de 2008, il se consacre à sa nouvelle activité, la création d'histoires musicales[3], sous la marque Musical Tales :

Helena et l'orchestre du monde des brouillards[4], livre musical dont il écrit le roman et la musique.

Mais aussi en 2013 :

Sauvons notre île ;
Le Renard qui parle ;
Fari et Tima ;
Petit-Singe rêve de voler (quatuor à corde) ;
Analoussia, capitaine de navire.

En 2013, c'est aussi le début de sa vocation d'enseignant, au sein de l'association ACAM SCE[5].

Il donne des cours de composition de musique à l'image[6], de musique assistée par ordinateur[7], et des cours en ligne[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]