Stelvio Cipriani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cipriani.
Stelvio Cipriani
Stelvio Cipriani.jpg
Stelvio Cipriani en 1974.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument

Stelvio Cipriani, né le à Rome et mort dans la même ville le [1],[2], est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stelvio Cipriani étudie le piano et l'harmonie à l'Académie nationale Sainte-Cécile de Rome[1]. En 1957 il devient le pianiste de nombreux chanteurs comme Rita Pavone ou Tony Renis.

Aux États-Unis, il étudie le jazz avec Dave Brubeck. En 1966, il fait ses débuts au cinéma en composant des musiques de westerns spaghetti et se spécialise dans la composition destinée à l'audiovisuel (musiques de film, émissions télévisées).

L'une de ses œuvres les plus connues est sans doute le thème principal Anonimo veneziano du film Adieu à Venise d'Enrico Maria Salerno (1970)[1] qui, avec l'additif d'un texte français écrit par Eddy Marnay, devient une chanson interprétée et popularisée par Frida Boccara sous le titre Venise va mourir (1970).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (it) « è morto il maestro Stelvio Cipriani, autore di molte colonne sonore tra le quali lAnonimo veneziano' », sur Repubblica.it, Repubblica, (consulté le 1er octobre 2018).
  2. Guillaume Tion, « Stelvio Cipriani, bande-son à l'italienne », Libération, (consulté le 5 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]