Stellenbosch (municipalité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Municipalité locale de Stellenbosch
Image illustrative de l'article Stellenbosch (municipalité)
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
District municipal Cape Winelands
Démographie
Population de l'agglomération 155 733 hab. (2011)
Densité 187 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 01′ S 23° 13′ E / -34.02, 23.2234° 01′ Sud 23° 13′ Est / -34.02, 23.22
Altitude 12 m
Superficie de l'agglomération 83 104 ha = 831,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir sur la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Municipalité locale de Stellenbosch

La municipalité de Stellenbosch (Stellenbosch Local Municipality en anglais, Stellenbosch Plaaslike Munisipaliteit en Afrikaans) est une municipalité locale du district de Cape Winelands dans la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud. Le siège de la municipalité est situé à Stellenbosch.

Communes de Stellenbosch[modifier | modifier le code]

La municipalité locale de Stellenbosch comprend les villes, villages, localités, lieux dits, zones rurales et townships de Stellenbosch, Franschhoek, Nuweberg, Pniel, Brandwacht, Cloetesville, Dalsig, De Hollandsche , Devon Valley, Elsenburg, Idasvallei, Jamestown, Khayamandi, Klapmuts, Kleingeluk, Koelenhof, Kylemore, La Colline, Languedoc, Lynedoch, Onder Papegaaiberg, Pappegaai, Paradyskloof, Raithby, Robertsvlei, Tennantville, Welgevonden, Wiesiesdraai.

Elle fait partie de l'ancien district du Boland, devenu le district des vignobles du Cap (Cape Winelands district).

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011, la municipalité compte 155 733 habitants, majoritairement coloured (52,24 %) et bantous (28,07 %). Les blancs d'ascendances britanniques ou afrikaners représentent 18,46% des administrés[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal comprend 43 membres élus au scrutin direct et proportionnel sur liste dans 22 circonscriptions.

Composition du conseil municipal depuis 2011
  •      DA (25)
  •      ANC (11)
  •      Association civique de Stellenbosch (3)
  •      Autres (1)

En 2000, la municipalité est remportée par la toute nouvelle Alliance démocratique (DA). Cependant, en 2002, la majorité municipale a basculé du côté de l'ANC à la suite du ralliement à cette dernière des élus du Nouveau Parti national en rupture avec la DA.

Lors des élections municipales du 1er mars 2006, l'ANC devance d'un seul siège la DA avec 16 élus contre 15. Cinq autres sièges se répartissant entre des petits partis. Mais lors de l'élection de l'exécutif municipal, la DA rallie à elle la majorité des petits partis propulsant Lauretta Maree (DA) à la mairie.
Cependant en avril 2008, elle est renversée à la suite de la défection de deux élus au profit de l'ANC. Patrick Swartz (Khayamandi Community Alliance) est alors élu maire de la municipalité[2].

Depuis juin 2011, le maire de Stellenbosch est Conrad Sidego (Alliance démocratique - DA) à la suite de l'écrasante victoire de l'Alliance démocratique aux élections municipales de mai 2011 accordant 59 % des voix et 25 sièges (la majorité absolue) au premier parti d'opposition nationale contre 11 sièges à l'ANC et 7 sièges aux petits partis

Liste des maires depuis la formation de la municipalité locale de Stellenbosch (2000)[modifier | modifier le code]

Maires de Stellenbosch depuis 2000 Parti politique Terme
Willie Meyer DA décembre 2000 - octobre 2002
Willie Ortell NNP (jusqu'en 2004) puis ANC octobre 2002 - mars 2006
Lauretta Maree DA mars 2006 - avril 2008
Patrick Swartz Khayamandi Community Alliance (soutenu par l'ANC) avril 2008 - décembre 2009
Cyril Jooste DA décembre 2009 - mai 2011
Conrad Sidego DA depuis juin 2011

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]