Stelio Fenzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stelio Fenzo

Stelio Fenzo (né à Venise le ) est un dessinateur et un scénariste italien de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir envisagé une carrière d'architecte[1], Stelio Fenzo se lance dans la bande dessinée en 1947 en rejoignant la revue L'Asso di Picche créée par Mario Faustinelli et Alberto Ongaro, à laquelle collabore notamment Hugo Pratt dont il devient l'assistant et l'ami[2] et où il publie sa première histoire Indocina[3]. Il entre au Giornale illustrato en 1948 [4] puis au Vittorioso en 1950.

En 1952, il part en Angleterre et travaille pendant une dizaine d'années avec les maisons d'éditions Fleetway et DC Thompson, dessinant principalement des histoires sentimentales et policières[5].

En 1962, à son retour en Italie, il reprend plusieurs séries animées par Hugo Pratt, telles que Capitaine Cormorant et Kiwi[6]. En 1968, il se tourne vers la bande dessinée érotique, créant notamment le personnage de Jungla pour les éditions Ediperiodici, qu'il dessine jusqu'en 1971, Mario Cubbino lui succédant alors. Il fournit un nombre impressionnant d'histoires pour magazines de bandes dessinées pour adultes dont beaucoup sont adaptées en français par Elvifrance pour ses diverses publications (Contes Satyriques, Culbutant, Histoires Sanglantes, Outre-Tombe…)[7].

Parallèlement à cette activité, Stelio Fenzo collabore à compter de 1971 au magazine catholique Il Giornalino destiné à la jeunesse. Pour ce public, il produit de nombreuses séries dans les genres les plus variés: le western avec I racconti del Saloon, les aventures exotiques avec Amar-Singh[8]… et adapte en bande dessinée des classiques de la littérature tels que Kim ou Le Dernier des Mohicans[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BDguide page 631
  2. Voir le livre d'Henri Filippini, Encyclopédie de la bande dessinée érotique, éd.La Musardine, 1999 (éd. revue et augmentée en 2006), p. 122
  3. Cf.Dictionnaire mondial de la Bande Dessinée, par Patrick Gaumer avec la collaboration de Claude Moliterni, Paris, éd. Larousse, 2001, p. 293
  4. Voir l'ouvrage collectif, Bd Guide - Encyclopédie De La Bande Dessinée Internationale, sous la direction de Michel Denni, éd.Presses De La Cité, coll. Omnibus, 2003, p. 631
  5. Voir Dictionnaire mondial de la Bande Dessinée, op.cit., p. 293
  6. Ibid., p. 293
  7. Cf. Encyclopédie de la bande dessinée érotique, op. cit., p. 122
  8. Cf. Bd Guide - Encyclopédie De La Bande Dessinée Internationale, op.cit. p. 631
  9. Cf.Encyclopédie de la bande dessinée érotique, op.cit., p. 122

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Filippini, Encyclopédie de la bande dessinée érotique, La Musardine, Le Grand Livre du Mois, 1999, (ISBN 2-7028-3593-7)
  • Patrick Gaumer et Claude Moliterni, Dictionnaire mondial de la Bande Dessinée, Larousse, 1998, (ISBN 2-03-523520-0)
  • Claude Moliterni, Philippe Mellot, Laurent Turpin, Michel Denni, Nathalie Michel-Szelechowska, BDguide, Encyclopédie de la bande dessinée internationale, Omnibus, 2003, (ISBN 2-258-05944-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]