Stefan Hertmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un écrivain belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stefan Hertmans
Description de l'image Stefanhert2.jpg.
Naissance (65 ans)
Gand
Activité principale
poète, écrivain
Distinctions
Arkprijs van het Vrije Woord, prix Multatuli, prix Ferdinand-Bordewijk
Auteur
Langue d’écriture flamand, néerlandais

Stefan Hertmans est un écrivain belge néerlandophone né à Gand le (65 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Stefan Hertmans est l’auteur de poésies, de romans, d’essais, de pièces de théâtre et de nouvelles.

Il est le premier écrivain belge à avoir été sélectionné pour séjourner en 2000 dans la résidence d'écrivain Villa Marguerite Yourcenar à Saint-Jans-Cappel.

Hertmans reçoit en 2014 le prix littéraire AKO pour son roman Oorlog en terpentijn.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Entre villes : histoires en chemin, [« Steden »], trad. de Monique Nagielkopf, Bordeaux/ Paris, France, Éditions Le Castor Astral, coll. « Escales du Nord », 2003, 240 p. (ISBN 2-85920-510-1)
- Prix « La ville à lire » 2003
  • Comme au premier jour, [« Als op de eerste dag »], trad. de Danielle Losman, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 2003, 244 p. (ISBN 2-267-01666-4)
  • L’Ange de la métamorphose  : sur l’œuvre de Jean Fabre, [«  Engel van de metamorfose »], trad. de Monique Nagielkopf et Marnix Vincent, Paris, L’Arche Éditeur, 2003, 318 p. (ISBN 2-85181-536-9)
  • Le Paradoxe de Francesco, [« Francesco's paradox »], trad. de Marnix Vincent, Bordeaux/ Paris, France, Éditions Le Castor Astral, coll. « Bibliothèque flamande », 2004, 137 p. (ISBN 2-85920-562-4)
  • Guerre et Térébenthine, [« Oorlog en terpentjin »], trad. de Isabelle Rosselin, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 2015, 416 p. (ISBN 978-2-07-014633-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]