Steeve Laffont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Steeve Laffont
Tchavolo Schmitt & Steeve Laffont.jpg
Tchavolo Schmitt et Steeve Laffont (à droite) en 2016.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Steeve Laffont, né à Perpignan (France) le , est un guitariste de jazz manouche français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de Sintis piedmontais, Steeve Laffont reçoit sa première guitare à 6 ans. Il apprend seul, regardant ses oncles et cousins au cours de longues soirées musicales[1], et sans aucune notion de solfège, il va peu à peu créer son propre langage, tout d'abord basé sur les standards de Django Reinhardt légués par la tradition des musiciens roms[2] pour se diriger aujourd'hui vers une fusion des genres inédite dans le monde de la guitare manouche[3]. Voguant entre les rythmes du jazz moderne et la profondeur de l’ancrage manouche[4],[5] et explorant sans cesse de nombreux territoires musicaux[6], Steeve Laffont a publié 7 albums :

« J'ai toujours vu des guitares, de la musique, des violonistes, des chanteurs. Ça a toujours été comme ça. Vers 13 ans, j'ai eu le déclic de l'improvisation, je les regardais jouer et j'ai compris qu'en jouant sur les accords, je pouvais commencer à improviser. Même aujourd'hui, je suis incapable de lire une partition[1]. »

Depuis 2011, année au cours de laquelle il reçoit le Grand Prix du Hot Club de France pour son premier album solo, For Jess, paru en 2009, il n'a cessé de jouer dans les plus grandes salles — l'Olympia, La Cigale, l’Alhambra de Paris[3] — et de participer aux meilleurs festivals : Jazz in Marciac, le festival Django Reinhardt de Samois sur Seine, Jazzellerault, les Internationales de la guitare, Jazz à Toulon, Parfums de Jazz, Jazz dans les vignes, Jazz en Comminges, Jazz in Arles[7]

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

  • Swing for Jess, Le Chant du Monde, 2009
  • Live in Marciac, Le Chant du Monde, 2011
  • New quintet, Le Chant du Monde, 2012
  • Enamoromaï, Label Ouest, 2016

Avec le groupe Latchès[modifier | modifier le code]

  • Sré Kidjalés, Harmonia Mundi, 2005
  • Latchès, Universal Music Jazz, 2008

Avec Yorgui Loeffler et Raphaël Fays[modifier | modifier le code]

  • Django et rien d'autre, Le Chant du Monde, 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Steeve Laffont, guitariste : du Haut-Vernet à l'Olympia, Thierry Grillet, L'Indépendant, 20 juin 2012.
  2. Steeve Laffont, sur le site officiel.
  3. a et b Enamoromai, sur le site de Bayard Musique.
  4. Steeve Laffont, sur le site d'Olivier Blochet.
  5. Steeve Laffont, le style et l'émotion, sur le site d'Atout Jazz.
  6. New Quintet Steeve Laffont, Lalibre.be, 18 avril 2012.
  7. Steeve Laffont, sur le site d'Atout Jazz.