Statue du Christ-Roi (Les Houches)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Statue du Christ-Roi.
Statue du Christ-Roi des Houches
Les Houches Christusstatue.jpg
Présentation
Type
Architecte
Construction
1933
Hauteur
25 m
Propriétaire
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Auvergne-Rhône-Alpes
voir sur la carte d’Auvergne-Rhône-Alpes
Red pog.svg

La statue du Christ-Roi est une statue monumentale de 25 mètres de hauteur, située sur la commune française des Houches en Haute-Savoie.

Situation[modifier | modifier le code]

Implanté sur un éperon rocheux à 2 km au nord-est du centre de la commune des Houches, le monument domine la vallée de Chamonix.

Historique[modifier | modifier le code]

L’abbé Claude-Marie Delassiat, curé des Houches, est à l’initiative de la construction de cette statue. Il souhaitait élever une statue qui concrétise l’idée portée par l’encyclique Quas Primas de Pie XI qui proclame la royauté universelle du Christ[1].

La première pierre est posée en août 1933 et après un an de travaux, la statue est inaugurée le par l'évêque Florent du Bois de la Villerabel[2].

Le monument[modifier | modifier le code]

La statue a été réalisée par Georges Serraz (1883-1963). L'aménagement intérieur de la statue a été supervisé par l'architecte Féveille[3].

Elle est faite en béton armé et pèse 500 tonnes pour 25 mètres de hauteur. Elle est la deuxième plus haute statue de France après celle de la Vierge du Mas Rillier, située à Miribel, dans l'Ain, qui culmine à 32,6 m.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Christ-roi, une monumentale statue monumentale ! », ledauphiné.com, 30 mai 2011
  2. L'Intransigeant, 20 août 1934, p. 8.
  3. « Statue du Christ-Roi - Les Houches », sur www.chamonix.com (consulté le 4 janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Yvon Tranvouez, Catholiques d'abord, approches du mouvement catholique en France, XIXe-XXe siècles, Les Éditions ouvrières, , 264 p. (lire en ligne), p. 107-109