Statue de la Liberté (place de la Concorde)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Statue de la Liberté (homonymie).
Statue de la Liberté
Lemot pl Concorde.jpg

Statue de la Liberté, place de la Révolution à Paris.

Présentation
Type
Architecte
Matériau
Construction
Démolition
Destruction
vers 1800
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La statue de la Liberté était une sculpture monumentale en plâtre du sculpteur François-Frédéric Lemot située au centre de la place de la Révolution à Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 11 août 1792, sur la place Louis XV, la statue équestre représentant le roi est détruite et à cette occasion la place est renommée place de la Révolution. La statue de Louis XV est remplacée un an plus tard, le 10 août 1793, par la statue de la Liberté de Lemot.

Le 8 novembre 1793, quelques minutes avant d'être exécutée Manon Roland s'est exclamée en passant devant la statue : « Ô Liberté, comme on t'a jouée ! »[1] ou selon une autre version plus littéraire : « Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom ! ».

Le 25 octobre 1795, veille de l'instauration du Directoire, le nom de la place prend son nom actuel de place de la Concorde. La statue est retirée en juin 1800 sous le Consulat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]