Statue équestre de Jeanne d'Arc (place du Martroi, Orléans)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Statue équestre de Jeanne d'Arc
Orléans Jeanne d'Arc place du Martroi.jpg
Présentation
Type
Fondation
Créateur
Propriétaire
Ville d'Orléans (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Patrimoine du XXe s. ()
Inscrit MH (statue, socle / bloc, emmarchement et relief en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

La statue équestre de Jeanne d'Arc[1], place du Martroi à Orléans est une œuvre de Denis Foyatier datant de 1855[2],[3]. Elle représente Jeanne d'Arc, héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, l'épée à la main et montant un cheval.

Origine[modifier | modifier le code]

La statue, coulée avec le bronze de neuf canons, est inaugurée le 8 mai à l’occasion des fêtes de Jeanne d’Arc. Elle est érigée sur la place du Martroi pour remplacer la statue d'Edme-François-Étienne Gois jugée trop peu imposante et dont le caractère guerrier ne plaisait plus. Un différend s’éleva entre le sculpteur et la ville d’Orléans pour l’exécution des bas-reliefs du piédestal qui furent finalement confiés à Vital Gabriel Dubray en 1859 et terminés en 1861. En 1944, la statue est détériorée par des éclats d’obus au moment de la libération de la ville. En 1950, elle est restaurée, avec la participation de l’armée américaine qui finance une nouvelle épée[1].

Socle[modifier | modifier le code]

La statue équestre de Jeanne d'Arc repose sur un socle en granit doté d'un emmarchement. Il est orné de dix reliefs originaux en bronze dans sa partie basse, dus à Vital Gabriel Dubray[4]. Depuis 1988, ils sont déposés au musée des Beaux-Arts d'Orléans et remplacés par des moulages en résine.

L'ensemble du monument, tel qu'il est délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (domaine public non cadastré), est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Monument à Jeanne d’Arc – Orléans », notice sur e-monumen.net.
  2. Anonyme, « Chronique locale », Le Journal du Loiret, no 39,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le ).
  3. Anonyme, « Chronique locale », Le Journal du Loiret, no 49,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le ).
  4. a et b « Monument équestre à Jeanne d'Arc », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Michaud-Fréjaville, « Documents sur la statue de Foyatier, place du Martroi à Orléans. Contribution au centenaire de son inauguration », Bulletin de la société archéologique et historique de l'Orléanais, t. XVIII, no 145,‎ .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :