Statonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie image illustrant l’Italie
image illustrant les Étrusques image illustrant la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie, l’Italie, les Étrusques et la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Statonie, en latin Statonia, est une ancienne cité étrusque, située dans la province de Grosseto, au sud-ouest de Pitigliano, sur le site de Poggio Buco près de Manciano, en Italie dans la zone dite « Area del Tufo ». Le site a été identifié avec la Statonie étrusque en raison de la découverte d'une stèle qui y faisait référence[1].

La localité étrusque s'est développée non loin des lieux-dits Corano et Poggio Formica où furent découvertes des tombes préhistoriques datant du chalcolithique. Statonie doit avoir connu sa plus grande splendeur au VIIe siècle av. J.-C. Les ruines archéologiques comprennent plusieurs tombes creusées dans le tuf formant la nécropole ainsi que des restes d'une partie d'une enceinte murée discontinue qui devait délimiter l'habitat. On trouve également sur le site les ruines d'une église médiévale.

Les historiens pensent que le lac de Statonie (Lacus Statoniensis) décrit par Sénèque[2] et Pline l'Ancien[3] doit être identifié avec le lac Mezzano (commune de Valentano).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Also Mazzolai, Guida della Maremma. Percorsi tra arte e natura, Florence, Le Lettere, 1997
  2. Sénèque, Questions naturelles.
  3. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, II, 209 ; XIV, 67 ; XXXVI, 168

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carlo Citter, Guida agli edifici sacri della Maremma, Sienne, Nuova Immagine Editrice, 2002.