Statistique économique sur les régions françaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article présente les 18 régions françaises (13 en métropole et 5 régions d'outre-mer) classées selon différents critères sur leur économie (PIB, budget, etc.).

Population, superficie et densité[modifier | modifier le code]

Taux de chômage[modifier | modifier le code]

D'après l'estimation de l'INSEE publiée en [1], voici la répartition du chômage selon les régions françaises :

Rang Régions Taux de chômage au
4e trimestre 2014 (en %)
1 Île-de-France 8,9
1 Rhône-Alpes 8,9
1 Bretagne 8,9
1 Auvergne 8,9
4 Pays de la Loire 9,0
5 Bourgogne 9,2
5 Limousin 9,2
7 Alsace 9,3
7 Basse-Normandie 9,3
9 Poitou-Charentes 9,5
10 Franche-Comté 9,6
11 Centre-Val de Loire 9,7
12 Aquitaine 9,9
13 Midi-Pyrénées 10,4
14 Corse 10,6
15 Lorraine 10,7
16 Haute-Normandie 11,0
16 Champagne-Ardenne 11,0
18 Provence-Alpes-Côte d'Azur 11,6
19 Picardie 11,7
20 Nord-Pas-de-Calais 13,0
21 Languedoc-Roussillon 14,3
DOM
France métropolitaine et DOM 10,0

Taux de chômage par région entre les 3e trimestres de 2018 et 2019 et leur évolution[2].

Rang Régions Taux de chômage au 3e trimestre 2018 (en %) Taux de chômage au
3e trimestre 2019 (en %)
Taux évolution du chômage (2019/2018) en point de pourcentage
1 Bretagne 7,6 7,1 Decrease Positive.svg -0,5
2 Pays de la Loire 7,8 7,2 Decrease Positive.svg -0,6
3 Auvergne-Rhône-Alpes 7,8 7,4 Decrease Positive.svg -0,4
5 Bourgogne-Franche-Comté 7,8 7,6 Decrease Positive.svg -0,2
4 Île-de-France 7,9 7,5 Decrease Positive.svg -0,4
6 Nouvelle-Aquitaine 8,4 8,0 Decrease Positive.svg -0,4
7 Centre-Val de Loire 8,5 8,2 Decrease Positive.svg -0,3
8 Grand-Est 8,6 8,3 Decrease Positive.svg -0,3
10* Normandie 9,0 8,4 Decrease Positive.svg -0,6
9* Corse 9,2 8,4 Decrease Positive.svg -0,8
11 Provence-Alpes-Côte d'Azur 10,5 9,9 Decrease Positive.svg -0,6
12 Occitanie 10,7 10,1 Decrease Positive.svg -0,6
13 Hauts-de-France 11,3 10,5 Decrease Positive.svg -0,8
DOM - -
Métropole 8,8 8,3 Decrease Positive.svg -0,5

*La Corse et la Normandie ayant le même taux de chômage au troisième trimestre 2019, la différenciation dans le classement se fait alors par la plus forte diminution du taux de chômage en comparaison avec le troisième trimestre 2018.

Budget[modifier | modifier le code]

Voici une liste des dépenses budgétaires et endettement des 27 régions françaises[réf. souhaitée]:

Région Dépenses
(millions d'€)
Encours d´endettement
(millions d'€)
Dette/habitant
Alsace 799,1 586,7 53,7
Aquitaine 1 215,5 276,2 56,1
Auvergne 626,3 453,9 72,5
Bourgogne 774,9 192 103,8
Centre 981,7 500,1 31,1
Pays de la Loire 1 375,9 795,3 82,6
Midi-Pyrénées 1 218,8 192,7 82,5
Provence-Alpes-Côte d'Azur 1 849,2 1 149,3 57,4
Languedoc-Roussillon 1 094,6 483,2 85
Bretagne 1 099,6 382 47,2
Rhône-Alpes 2 375 1 234,1 61,2
Poitou-Charentes 685 291,3 55,1
Champagne-Ardenne 590,4 209,9 48,4
Lorraine 949,5 507 59,4
Picardie 1 004 272,6 97,4
Basse-Normandie 622,2 166 58,6
Limousin 447,9 206 114,2
Franche-Comté 510 142,9 54,5
Nord-Pas-de-Calais 1 941,7 1 438,4 102,8
Haute-Normandie 909,3 136,9 122,1
Île-de-France 4 538,9 2 714,6 65,1
Corse 645,9 332,6 90,1
Guyane 127 90,2 67,3
La Réunion 750,5 533,6 168,1
Guadeloupe 303,8 169,2 0
Martinique 310 0 74,3

Produit intérieur brut[modifier | modifier le code]

Entre 1990 et 2015[modifier | modifier le code]

D'après les données de l'INSEE publiées en 2018 :

Produits Intérieurs Bruts Régionaux (PIBR) en valeur en millions d'euros[3]
Rang Région 1990 1995 2000 2005 2010 2015
2 Auvergne-Rhône-Alpes 121 012 138 125 169 407 201 951 225 166 250 120
11 Bourgogne-Franche-Comté 43 761 49 559 59 183 67 202 70 109 73 942
9 Bretagne 41 683 49 920 62 657 77 453 81 299 91 910
12 Centre-Val de Loire 40 160 46 165 53 919 62 624 65 691 70 355
14 Corse 3 565 3 965 4 937 6 324 7 924 8 868
7 Grand Est 88 925 103 493 121 054 137 123 142 867 152 170
5 Hauts-de-France 85 460 98 369 114 818 133 610 144 984 156 922
1 Île-de-France 299 535 341 111 421 557 497 585 609 979 668 823
10 Normandie 50 864 58 956 69 264 80 189 85 550 91 740
3 Nouvelle-Aquitaine 79 535 92 933 112 269 135 978 148 172 163 898
4 Occitanie 69 059 81 243 98 856 125 413 140 184 159 115
8 Pays de la Loire 47 514 57 629 72 193 87 770 96 709 109 767
6 Provence-Alpes-Côtes d'Azur 72 770 85 741 102 725 128 112 143 113 154 879
- Métropole 1 043 844 1 207 209 1 462 837 1 741 334 1 961 746 2 152 508
15 Guadeloupe n.d. n.d. 4 775 6 357 7 851 8 417
16 Martinique n.d. n.d. 5 666 7 453 8 396 9 069
17 Guyane n.d. n.d. 1 916 2 753 3 512 4 175
13 Réunion n.d. n.d. 9 530 13 124 15 487 17 997
18 Mayotte n.d. n.d. 579 957 1 489 2 035
- DROM 14 782 17 758 22 466 30 644 36 735 41 692


PIBR par habitant en euros :

Produits Intérieurs Bruts Régionaux en euros et par habitant (PIBR/hab./€)[3]
Rang Région 1990 1995 2000 2005 2010 2015
2 Auvergne-Rhône-Alpes 18 093 20 164 24 100 27 565 29 603 31 639
12 Bourgogne-Franche-Comté 16 159 18 168 21 613 24 211 24 905 26 218
5 Bretagne 14 893 17 533 21 305 25 143 25 339 27 838
10 Centre-Val de Loire 16 905 19 066 21 954 24 916 25 736 27 274
11 Corse 14 225 15 321 18 495 21 685 25 389 26 954
9 Grand Est 16 838 19 313 22 381 25 010 25 808 27 378
13 Hauts-de-France 14 793 16 850 19 576 22 612 24 340 26 095
1 Île-de-France 28 072 31 377 38 111 43 316 51 608 55 227
7 Normandie 16 235 18 524 21 533 24 572 25 824 27 465
6 Nouvelle-Aquitaine 15 523 17 880 21 108 24 497 25 728 27 657
8 Occitanie 15 133 17 212 20 045 23 771 25 278 27 449
4 Pays de la Loire 15 510 18 266 22 109 25 567 26 966 29 424
3 Provence-Alpes-Côtes d'Azur 17 021 19 417 22 513 26 735 29 161 30 864
- Métropole 18 407 20 870 24 768 28 462 31 180 33 409
15 Guadeloupe n.d n.d 12 264 15 894 19 434 21 201
14 Martinique n.d n.d 14 715 18 780 21 351 23 900
17 Guyane n.d n.d 11 590 13 591 15 053 15 853
16 Réunion n.d n.d 13 187 16 882 18 775 21 090
18 Mayotte n.d n.d 3 928 5 464 7 403 8 661
- DROM 9 731 10 718 12 413 15 699 17 862 19 591

Graphique transposant les données de l'INSEE de 2018 ci-dessus :

PIBR (Produits Intérieurs Bruts Régional) par habitant et en euros. Voir détail tableau ci-dessus. Source : depuis bases INSEE[3].










Les données allant de 1990 à 2013 montrent une augmentation sur quasi-constante (exception liée à la crise des Subprimes en 2008).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]