Station météorologique de La Désirade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Station météorologique de La Désirade
Météo désirade.jpg

La station de La Désirade en 2017.

Présentation
Type
Bâtiment
Destination initiale
Destination actuelle
désaffectée depuis 1987
Style
Architecte
Construction
1935-1945
Propriétaire
État français
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Guadeloupe
voir sur la carte de Guadeloupe
Red pog.svg

La station météorologique de La Désirade est une ancienne construction située sur l'île de La Désirade dans le département de la Guadeloupe en France. Bâtie entre 1930 et 1945 sur les plans de l'architecte Ali Tur, désormais désaffectée, elle est inscrite aux monuments historiques en 2008[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'architecte français Ali Tur fut commandité par l'État français pour reconstruire un très grand nombre de sites et d'édifices dévastés en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Okeechobee en septembre 1928. Parmi ceux-ci lui est attribuée la construction (ou selon certaines sources simplement l'inspiration du style) entre 1935 et 1945 d'une station météorologique[1] au lieu-dit de Grande Savane – à l'extrême pointe orientale de l'île, à 100 mètres à l'ouest du phare de la Pointe Doublé – sur la commune de La Désirade afin de mieux prévenir les effets dévastateurs des ouragans sur l'archipel.

La station est désaffectée depuis 1987, après l'installation d'une station automatisée qui transmet à distance ses données au centre du Raizet[1]. Durement frappés et endommagés par l'ouragan Hugo en 1989, les bâtiments et les deux citernes extérieures sont inscrits aux monuments historiques le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Côté exposé aux terres de la station, avec une des citernes à droite.

Édifié en béton armé dans le style « paquebot »[2], le bâtiment de plain-pied, surmonté d'une terrasse panoramique, présente un corps central en forme d'abside vers l'océan encadré par deux pavillons latéraux reliés entre eux par une galerie couverte du côté de l'île. À chaque extrémité des pavillons se trouvent, séparée d'une dizaine de mètres, une citerne trapézoïdale dans leur prolongement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Station météorologique de La Désirade sur le site officiel de la mairie de La Désirade, septembre 2015.
  2. a, b et c Notice no PA97100028, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]