Station Eleven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Station Eleven
Auteur Emily St. John Mandel
Pays Drapeau du Canada Canada
Genre Roman
Science-fiction post-apocalyptique
Distinctions Prix Arthur-C.-Clarke 2015
Version originale
Langue Anglais canadien
Titre Station Eleven
Éditeur Alfred A. Knopf
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0-385-35330-4
Version française
Traducteur Gérard de Chergé
Éditeur Rivages
Collection Rivages/Thriller
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 480
ISBN 978-2-7436-3755-2

Station Eleven (titre original : Station Eleven) est un roman de science-fiction post-apocalyptique d’Emily St. John Mandel, paru en 2014.

Le roman est finaliste du National Book Award 2014 et a reçu le prix Arthur-C.-Clarke 2015.

Résumé[modifier | modifier le code]

En regardant une production du Roi Lear au Elgin Theatre à Toronto, Jeevan Chaudhary observe l'acteur Arthur Leander, qui interprète le rôle titre de la pièce, faire une crise cardiaque. La formation de secouriste paramédical qu'il est en train de suivre le pousse à se rendre sur scène pour tenter de ranimer Arthur, mais sans succès. Il réconforte ensuite Kirsten, une des trois enfants acteurs de la production. Après avoir quitté le théâtre, Jeevan se promène dans les rues enneigées et reçoit un appel d'un de ses amis, qui est médecin. Ce dernier le presse de quitter la ville car une mystérieuse grippe en provenance Géorgie se propage rapidement et il pressent une catastrophe à venir. Jeevan achète énormément de provisions puis se rend dans l'appartement de son frère paraplégique pour se cloitrer chez lui. La plupart des acteurs et personnes dans l'entourage d'Arthur décèdent dans les trois semaines qui suivent le début de l'épidémie.

Vingt ans plus tard, Kirsten Raymonde fait partie d'un groupe d'acteurs et de musiciens nomades connu sous le nom de Symphonie Itinérante. Kirsten, qui avait huit ans au moment de la grippe, ne se souvient que très peu de sa vie avant l'An Un mais s'accroche à deux volumes d'un roman graphique intitulé Dr Eleven qu'Arthur lui avait donnés avant sa mort. La troupe opère un cycle de déplacement durant deux ans autour de la région des Grands Lacs, interprétant par alternance des pièces de Shakespeare et de la musique classique. Kirsten profite de ces déplacements pour fouiller des maisons abandonnées à la recherche de vieux magazines de presse people afin de recueillir tout ce qui touche à la vie d'Arthur. De retour dans une petite ville dans laquelle la troupe s'était séparée de Jeremy et Charlie, cette dernière étant enceinte de Jeremy et ne pouvant plus voyager, les membres de la Symphonie Itinérante sont troublés de constater que non seulement leurs amis sont portés disparus, mais que la petite ville est dorénavant sous le contrôle du mystérieux prophète, qui s'approprie de jeunes filles pour en faire ses épouses. La troupe quitte rapidement les lieux après une unique représentation. Ils se dirigent vers le musée des civilisations, qui se trouve dans un ancien aéroport situé à trente kilomètres de Severn City, dans le Michigan, où ils pensent pouvoir retrouver Charlie et Jeremy. Cependant, en cours de route, ils découvrent une jeune passagère clandestine, une fille de douze ans qui était promise au prophète comme épouse. Peu de temps après, les membres de la troupe commencent à disparaître. Partis pêcher alors que la troupe s'est arrêtée, Kirsten et son ami August perdent toute trace de la Symphonie Itinérante. Effrayés, ils se rendent au musée dans l'espoir de retrouver la troupe.

Kirsten ignore que le roman graphique Dr Eleven a été écrit par la première épouse d'Arthur, Miranda Carroll. Quatorze ans avant l'effondrement de la civilisation, Miranda interrompit sa relation avec un artiste peintre et épousa Arthur. Cependant, alors que la renommée d'Arthur atteignait son apogée, Miranda réalisa qu'il avait une liaison avec une femme qui allait devenir sa deuxième femme, Elizabeth Colton. La nuit où Miranda découvrit l'affaire, elle sortit de chez elle et demande au paparazzi dehors s'il avait une cigarette. Le paparazzi n'était autre que Jeevan. Des années plus tard, alors que Jeevan tentait de se changer de métier en devenant journaliste de divertissement, Arthur lui donna l'exclusivité sur sa séparation à venir avec Elizabeth et leur jeune enfant Tyler ainsi que sur sa nouvelle liaison avec Lydia Marks, la vedette féminine de son nouveau film. Jeevan réfléchit à cela alors que son frère Frank et lui sont enfermés dans l'appartement de Frank, observant par les fenêtres les ravages de l'épidémie. Au bout d'un moment, ils se rendent compte que personne ne vient les sauver. Frank, paralysé des deux jambes, se suicide quand les provisions viennent à manquer, pour permettre à son frère de quitter l'appartement sans avoir à s'occuper de lui. Jeevan entreprend un voyage dans le sud et finit après de nombreuses années par trouver un campement où il se marie et en devient le médecin.

Pendant ce temps, en l'An Un, Clark Thompson, le meilleur ami d'Arthur Leander, informe Elizabeth Colton qu'Arthur est mort. Clark, Elizabeth et son fils Tyler, se retrouvent sur le même vol New York-Toronto pour se rendre aux funérailles d'Arthur lorsque l'avion est redirigée vers l'aéroport de Severn City en raison de l'épidémie. Parmi les nombreuses personnes bloquées à l'aéroport, une grosse partie choisissent d'en partir et les restants s'organisent en communauté. Clark, au fil des années, devient le conservateur du Musée des civilisations qu'il a créé, rassemblant des artefacts tels que des iPhones et des ordinateurs portables et explique aux enfants nés après la pandémie à quoi ils servaient. Alors que la plupart des survivants de l'aéroport réussissent à faire face à leur nouvelle vie, Elizabeth et Tyler deviennent de plus en plus religieux, convaincus que l'épidémie se produisait pour une raison particulière et que ceux qui ont été épargnés étaient en fait des élus. Ils partent finalement deux ans plus tard avec une troupe de religieux venue faire halte à l'aéroport.

En l'An Vingt, Kirsten et August rencontrent un groupe d'hommes du prophète tenant prisonnier l'un des membres de leur troupe, Sayid, qui avait disparus quelque temps auparavant. Ils parviennent à tuer les hommes du prophète et libèrent ainsi Sayid qui les informe d'un autre disparus de la Symphonie Itinérante, Dieter, a été tué et que l'otage que les hommes du prophète ont pris pour remplacer Dieter a réussi à s'échapper et a fui pour avertir la troupe, ce qui explique que Kirsten et August n'aient jamais été capable de retrouver la Symphonie Itinérante. Effrayés, Kirsten, August et Sayid prennent rapidement la direction de l'aéroport de Severn City. Kirsten est cependant découverte par le prophète lui-même, dont le chien porte le même nom que celui de Dr Eleven dans la bande dessinée homonyme. Au moment où le prophète s'apprête à la tuer, il récite des phrases issues de la bande dessinée, phrases que Kirsten reconnaît. Elle lui en cite de nouvelles, le distrayant assez longtemps pour qu'une de ses plus jeunes sentinelles, qui ne veut pas faire partie de son culte, tire sur lui et le tue avant de retourner son arme contre lui et de se suicider. Kirsten, August et Sayid se rendent à l'aéroport où ils retrouvent Charlie, Jeremy et le reste de la Symphonie Itinérante. Clark rencontre Kirsten et réalise qui elle est de par son attachement à Arthur ; il découvre également que le prophète n'était autre que Tyler Leander, le fils d'Arthur et d'Elizabeth. Clark emmène Kirsten en haut de la tour de contrôle de l'aéroport, où il lui montre une ville au sud dont on aperçoit les lumières électriques, prouvant ainsi que la civilisation recommence à prendre racine.

Cinq semaines plus tard, Kirsten part avec la Symphonie Itinérante pour la ville du sud aperçue depuis la tour. Elle donne un exemplaire du Dr Eleven au musée de Clark. Ce dernier lit la bande dessinée et y reconnaît une scène empruntée à un dîner auquel il a participé en compagnie d'Arthur et de Miranda.

Compléments[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]