Starlette et Stella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Starlette (satellite))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stella.
Starlette et Stella
Caractéristiques
Organisation Drapeau de la France CNES
Nombre exemplaires 2
Statut Opérationnels
Masse 47 kg
Lancement Starlette : 6/2/1975
Stella : 26/9/1993
Lanceur Starlette : Diamant-BP4
Stella : Ariane 40 H10
Orbite Orbite basse
Périgée Starlette : 806 km
Stella : 1108 km
Apogée Starlette : 798 km
Stella : 805 km
Inclinaison Starlette : 49,82°
Stella : 98,68°
Identifiant COSPAR 1975-010A

Starlette (Satellite de Taille Adaptée avec Réflecteurs Laser pour les Etudes de la Terre) et Stella sont deux petits satellites artificiels français identiques à vocation géodésique. Ces satellites développés par le Centre national d'études spatiales (CNES) sont lancés respectivement en 1975 et 1993.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gravimétrie spatiale.

Starlette et Stella sont utilisés pour mesurer les variations du champ gravitationnel terrestre, tant statiquement (variation du champ gravifique en fonction du lieu) que dynamiquement (variations du champ gravifique en fonction du temps liées aux forces de marée).

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les deux satellites ont des caractéristiques identiques. De petite taille et de forme sphérique (24 centimètres de diamètre) ils ont une densité importante (masse de 47 kilogrammes pour Stella et de 48 kg pour Starlette). Ces deux caractéristiques limite l'influence de l'atmosphère résiduelle (freinage atmosphérique) sur l'orbite qui n'est influencé pour l'essentiel que par les variations du champ gravifique. Les satellites sont complètement passifs mais ils sont équipés de 60 rétroréflecteurs coins de cube dont le rôle est de renvoyer vers leur origine les tirs laser provenant de stations au sol (comme celle de l'Observatoire de la Côte d'Azur) qui servent à déterminer avec précision l'orbite suivi (mesure du temps de parcours de photons) et donc les changements opérés par les irrégularités du champ de gravité[1] ,[2].

Déroulement des missions[modifier | modifier le code]

Les deux satellites sont placés en orbite basse (environ 800 kilomètres) au-dessus de l'atmosphère résiduelle. Mais alors que Starlette est placé sur une orbite avec une inclinaison orbitale de 49,82° Stella circule sur une orbite polaire (inclinaison 98,68°) Starlette lancée le 6 février 1975 par une fusée Diamant-BP4 depuis la Kourou avec une fusée Diamant BP4, le . Stella est lancé depuis Kourou par une fusée Ariane 40 le en même temps que Spot 3, Healthsat 2, Kitsat 2, Eyesat, Itamsat, Posat 1[3]. Dans les années 1980, Starlette a permis de mettre au point un modèle de marées océaniques global.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Laboratoire GEMINI - Géodésie spatiale - satellites passifs », GEMINI - Observatoire de la Côte d'Azur (consulté le 4 juin 2009)
  2. « Starlette Satellite Information - Starlette and Stella », NASA - Goddard Space Flight Center (consulté le 4 juin 2009)
  3. (en) Gunter Krebs, « Starlette / Stella » (consulté le 14 novembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]