Staraïa Roussa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Staraïa Roussa
Старая Русса
Blason de Staraïa Roussa
Héraldique
La maison de Dostoïevsi à Staraïa Roussa.
La maison de Dostoïevsi à Staraïa Roussa.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Novgorod Oblast.svg Oblast de Novgorod
Maire Iouri Redkine
Code postal 175200 — 175207
Code OKATO 49 413
Indicatif (+7) 81652
Démographie
Population 30 371 hab. (2013)
Densité 1 638 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 59′ nord, 31° 21′ est
Superficie 1 854 ha = 18,54 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1167
Statut Ville depuis 1776
Ancien(s) nom(s) Roussa
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Staraïa Roussa

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Novgorod

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Novgorod
City locator 14.svg
Staraïa Roussa

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Staraïa Roussa

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Staraïa Roussa
Liens
Site web admgorod.strussa.net
Sources
Liste des villes de Russie

Staraïa Roussa (en russe : Старая Русса) est une ville de l'oblast de Novgorod, en Russie, et le centre administratif du raïon Starorousski. Sa population s'élevait à 30 371 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Staraïa Roussa est arrosée par la rivière Polist et se trouve au sud du lac Ilmen, à 99 km au sud de Novgorod.

Histoire[modifier | modifier le code]

Staraïa Roussa a probablement été fondée vers le milieu du Xe siècle, mais apparaît pour la première fois dans des chroniques de l'année 1076. C'est alors l'une des trois principales villes de la république de Novgorod, aux côtés de Pskov et Staraïa Ladoga. Son nom remonte à l'époque des Varègues, qui s'appelaient eux-mêmes Rous. Staraïa Roussa contrôlait des routes commerciales importantes menant de Polotsk à Novgorod et Kiev.

Les constructions de Roussa étaient en bois et furent entièrement brûlées en 1190 et 1194. En 1478, Rousa fut incorporée dans la Moscovie en même temps que Novgorod. Le mot Staraïa (Vieille) fut ajouté à son nom au XVe siècle pour la distinguer de nouvelles localités appelées Roussa.

Du XVe au XVIIe siècle, la vieille ville marchande se transforma en un centre industriel prospère, avec les salines comme principale activité. Lorsqu'Ivan le Terrible monta sur le trône, Staraïa Roussa était la quatrième ville la plus connue de Russie, après Moscou, Novgorod et Pskov. À la fin du Temps des troubles, à l'époque l'Interrègne (1610–1613), elle était aux mains de brigands polonais et se dépeupla à tel point qu'il ne restait que 38 habitants en 1613.

En 1824, l'empereur Alexandre Ier créa, près de Staraïa Roussa, des « colonies de peuplement », où eut lieu un soulèvement en 1831, lors d'émeutes provoquées par une épidémie de choléra.

L'écrivain Fiodor Dostoïevski y séjourna par périodes avec sa famille entre 1872 et 1875 comme locataire, puis de 1875 à 1881 comme propriétaire [1]. Il y rédigea une partie de son dernier roman, Les Frères Karamazov. La ville apparaît sous le nom de « Skotoprigonievsk » dans le roman. La Maison-musée Fiodor Dostoïevski restaurée permet de retrouver l'habitat dans lequel vivait l'écrivain et qui est utilisé comme maison de Fiodor Karamazov dans le roman.

Le pouvoir soviétique s'établit à Staraïa Roussa le 5 novembre 1917 ( dans le calendrier grégorien). La ville fut occupée par l'Allemagne nazie du au . Totalement détruite par l'occupant, elle fut ensuite reconstruite.

Population[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de ville russes, Staraïa Roussa a vu sa population décliner depuis la dislocation de l'Union soviétique. En 2001, son solde naturel accusait un important déficit de 11,9 pour mille, avec un taux de natalité particulièrement faible de 7 pour mille et un taux de mortalité élevé de 18,9 pour 1000.

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1897* 1926* 1939* 1959* 1970* 1979*
15 183 21 511 37 258 25 409 34 577 40 439
1989* 2002* 2010* 2012 2013 -
41 538 35 511 31 809 30 901 30 371 -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :