Star Trek (film, 2009)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Star Trek (film))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Star Trek (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de 2009. Pour le film de 1979, voir Star Trek, le film.

Star Trek

Description de l'image  Star Trek movie logo.svg.
Titre original Star Trek
Réalisation J. J. Abrams
Scénario Alex Kurtzman
Roberto Orci
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Spyglass Entertainment
Bad Robot
Mavrocine
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Sortie 2009
Durée 127 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Star Trek est un film américain de science-fiction réalisé par J. J. Abrams et sorti en 2009.

Onzième film issu de l'univers de Star Trek, il est coproduit par Damon Lindelof et Bryan Burk, qui avaient travaillé avec Abrams sur la série Lost : Les Disparus. Au vu des événements qui s'y produisent, toute la chronologie de Star Trek qui a été racontée dans la série originale, dans Star Trek : La Nouvelle Génération, Star Trek : Deep Space Nine et Star Trek : Voyager, ainsi que dans les dix premiers films est modifiée, mais pas hors-continuité.

L'intrigue est centrée sur la première mission commune de James T. Kirk et Spock dans un cours des événements différent par rapport à la série classique. En ce sens, elle se déroule donc dans un univers parallèle, plus précisément un univers divergeant par changement du passé.

Résumé[modifier | modifier le code]

2233. Le USS Kelvin est le témoin d'un étrange phénomène, un gigantesque vaisseau inconnu (le Narada) surgissant d'une faille temporelle. Le vaisseau de la fédération est rapidement mis hors de combat et le capitaine du Narada, Néro, demande au capitaine du Kelvin, Robau, de se rendre sur la passerelle ennemie. Robau est interrogé par le capitaine romulien qui, irrité par la date donnée par ce dernier, le tue. Devenu capitaine du Kelvin, George Kirk ordonne l'évacuation du vaisseau. Sa femme, évacuée dans une navette, donne prématurément le jour à James T. Kirk. L'équipage mis en sécurité, le nouveau capitaine jette le Kelvin sur le Narada mais la défaillance du pilotage automatique l'oblige à rester sur place pour couvrir la fuite des survivants.

2255, James T. Kirk, privé de son père, est devenu un adolescent rebelle, rétif à toute forme d'autorité. Le capitaine Pike l'incite à s'engager dans Starfleet. James accepte, se donnant pour défi de boucler le programme en trois ans au lieu de quatre. Il y rencontre rapidement McCoy, jeune médecin soucieux d'échapper à ses dettes et à sa femme en s'engageant lui aussi dans Starfleet.

Trois ans plus tard, à l'issue de sa formation, Kirk réussit le test du Kobayashi Maru en truquant les logiciels, ce pour rétablir un équilibre selon lui faussé par Spock, qui a conçu le test. Kirk passe en conseil de discipline pour ce fait mais l'agression de Vulcain par un vaisseau inconnu alors que la majeure partie de la flotte est occupée sur un autre front force l'Académie à envoyer ses cadets en mission. James est cependant suspendu et ne part sur l'Enterprise que grâce à une manœuvre de McCoy. Il décèle un piège grâce à des informations recoupées avec des paroles de la traductrice Nyota Uhura et arrive à convaincre Pike qui ralentit le vaisseau. À leur arrivée, les autres navires de la Fédération ont été détruits par le vaisseau inconnu qui n'est autre que le Narada, occupé à forer un gigantesque puits dans la croûte de Vulcain. L'Enterprise est cependant victime des tirs romuliens et Pike doit se livrer à Néro, non sans donner l'ordre à Kirk et à Sulu de détruire le foreur laser.

La mission est accomplie mais hélas trop tard. Néro a foré Vulcain jusqu'au noyau et y précipite un missile chargé d'une étrange matière rouge. La planète est alors prise de violents soubresauts et Spock comprend qu'il doit sauver les patriarches de son monde afin de préserver la civilisation vulcaine. L'évacuation réussit mais Spock perd sa mère, victime d'un effondrement rocheux qui l'arrache au faisceau de téléportation. Peu après, Vulcain implose, dévorée par un trou noir généré en son sein par la matière rouge.

Kirk et Spock s'affrontent alors sur la suite à donner aux événements. Kirk veut poursuivre Néro qui a mis le cap sur la Terre, mais Spock argue que leur vaisseau seul ne suffira pas contre une telle force de frappe, et qu'ils doivent en premier rejoindre la flotte. Spock, alors capitaine du vaisseau, use de sa prérogative pour expulser Kirk de l'Enterprise et l'expédie vers une planète gelée (Delta Vega) du système de Vulcain où il sait que le turbulent cadet trouvera un avant-poste de la fédération pour en repartir plus tard. Kirk sort de sa capsule au mépris de toute prudence et se voit pourchassé par de féroces carnassiers locaux. Acculé dans une caverne de glace, Kirk est sauvé par un vieux Vulcain qui se révèle être un Spock vieillissant.

Ce dernier use de la fusion mentale pour informer Kirk de ce qui s'est passé. En 2387 (après les événements contés dans Star Trek 10), les scientifiques romuliens ont découvert que leur Soleil allait devenir une nova. Spock, qui était ambassadeur, promit aux Romuliens de sauver leur planète. L'Académie des Sciences de Vulcain équipa alors son meilleur vaisseau avec de la matière rouge et dont Spock serait le pilote. Grâce à cette matière, Spock devait créer un trou noir pour absorber l' énergie de la nova.

Mais la nova détruisit Romulus avant que le trou noir n'ait pu se déployer. Le vaisseau de Spock ainsi que celui de Néro furent happés et renvoyés vers le passé, à des dates différentes en raison de la différence de masse des vaisseaux. Néro, patient, finit par le capturer. Le jugeant responsable de la fin de Romulus, Néro l'exila sur la planète gelée afin qu'il assiste impuissant à la fin de Vulcain.

Spock accepte de conduire Kirk à l'avant-poste (à la condition que ce dernier ne dise rien de tout cela à son équivalent plus jeune) où ils rencontrent Scotty, alors affecté à la surveillance d'une station radar désuète en pénitence d'une expérience ratée. Spock et Kirk livrent à Scotty les formules qu'il aurait de toute façon découvertes plus tard afin de l'aider à se téléporter avec Kirk sur l'Enterprise. Une fois à bord, Kirk use des arguments du vieux Spock pour contraindre le jeune Spock à quitter son poste après l'avoir affaibli émotionnellement. Kirk, qui avait été fait second officier par Pike, prend les commandes de l'Enterprise et met le cap sur la Terre où Néro a commencé à forer la croûte.

Avec l'aide de Sulu et de Chekov, Kirk met une stratégie au point qu'il met en branle, aidé par le jeune Spock qui a fini par se ressaisir. Le plan consiste à se téléporter en cachette sur le Narada et pendant que Kirk ira chercher Pike, toujours prisonnier, Spock prendra possession du vaisseau de son équivalent plus vieux afin de détruire le Narada.

Malgré quelques accrocs, le plan réussit. Furieux, Néro poursuit Spock alors en vitesse de distorsion. Ce dernier jette alors son vaisseau, toujours empli de matière rouge, sur le Narada alors qu'il est téléporté, de même que Kirk et Pike. Le trou noir généré avale et détruit le Narada. Néro refuse jusqu'au bout l'aide de Kirk, qui n' insiste pas beaucoup.

Grâce à l'expulsion du dilithium contenu dans les nacelles de distorsion de l'Enterprise et l'explosion ainsi provoquée, une onde de choc permet a l'Enterprise de se dégager de l'attraction gravitationnelle du trou noir.

Une fois l'Enterprise sorti du champ d'attraction du trou noir, le vaisseau regagne la Terre où le jeune Spock surprend son équivalent plus âgé. Ce dernier n'est pas surpris car l'ordinateur du vaisseau vulcain l'a informé des événements passés. Le vieux Spock enjoint alors son jeune double de rester au sein de Starfleet, où il sait que son influence sera bénéfique sur Kirk, de même que l'influence de Kirk lui sera bénéfique, tandis que lui gagne une lointaine planète où les survivants de Vulcain ont fondé une colonie pour perpétuer leur civilisation.

Kirk est nommé capitaine de l'Enterprise à la place de Pike et part avec Spock nommé officier en second pour la première mission de l'Enterprise[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

De gauche à droite, Karl Urban, Chris Pine, Bryan Burk, Zachary Quinto, J.J. Abrams, Eric Bana et John Cho, lors de la première à l'Opéra de Sydney le 7 avril 2009.

Bande originale du film[modifier | modifier le code]

Star Trek
Music From The Motion Picture

Bande originale par Michael Giacchino
Sortie 5 mai 2009
Durée 44:54
Genre Bande originale
Producteur Michael Giacchino
Label Varese Sarabande

Albums par Michael Giacchino

Bandes originales de Star Trek

Michael Giacchino, le compositeur de plusieurs projets de J. J. Abrams, s'occupe de la musique du film, tout en gardant le thème original de la série télévisée composé par Alexander Courage.

Chansons[modifier | modifier le code]

Titre Durée Note
1 Star Trek 1:03
2 Nailin' the Kelvin 2:09
3 Labor of Love 2:51
4 Hella Bar Talk 1:55
5 Enterprising Young Men 2:39
6 Nero Sighted 3:23
7 Nice to Meld You 3:13
8 Run and Shoot Offense 2:04
9 Does It Still McFly? 2:03
10 Nero Death Experience 5:38
11 Nero Fiddles, Narada Burns 2:34
12 Back from Black 0:59
13 That New Car Smell 4:46
14 To Boldly Go 0:26
15 End Credits 9:11 Thème de la série TV Star Trek

Box-office[modifier | modifier le code]

C'est le meilleur film de la saga au box-office[3].

Pays / Région Box-office Nbre de sem. Classement TLT[4] Source
Paris 306 427 entrées - - JP box-office[5]
Drapeau de la France France 821 717 entrées 5[6] - JP box-office[5]
Drapeau des États-Unis États-Unis 257 730 019 dollars - Box Office Mojo[2]
Alt=Image de la Terre Mondial 385 468 635 dollars 13[6] - JP box-office[5]

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Le film a été plusieurs fois distingué[7].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • En 2004, dans le film Le Terminal (The Terminal), Zoë Saldaña interprète un agent des douanes passionnées par Star Trek et se déguisant en lieutenant Nyota Uhura. Coïncidence, l'actrice interprètera ce rôle en 2009.
  • Bien que le film se déroule dans un futur utopique où le capitalisme – et, par conséquent, la publicité – n'a plus cours, le spectateur peut entrevoir un placement de produit pour Nokia entre la douzième et la vingtième minute, au moment où le jeune Kirk est au volant d'une voiture[8]. Un peu plus tard, Uhura commande au bar une « Budweiser à l'ancienne ».
  • Dans une scène, on peut apercevoir R2-D2[9].
  • En 2011, l'éditeur américain IDW Publishing lance une série de comics Star Trek (Star Trek Ongoing) en tant que suite directe du film de J. J. Abrams. Dans ces comics, l'équipage de l'Enterprise (Spock, Kirk, McCoy…) mène des enquêtes étranges durant la fameuse mission de cinq ans ; tout comme dans la série originale des années 1960. IDW Publishing avait déjà publié Star Trek: Countdown, une préquelle au film d'Abrams qui retrace la destruction de Romulus et le passage de Nero dans la faille temporelle, menant directement aux évènements du début du film.
  • Le générique de fin, par son épilogue, son thème musical et son thème graphique, rend hommage à la série originelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notons que dans la ligne de temps originale de Star Trek, cette mission est commandée par Robert April et précède de vingt ans la mission de Kirk racontée dans la série télé originale.
  2. a et b (en) Box-office US - Box Office Mojo
  3. (en) Box-office US de la saga - Box Office Mojo
  4. Tous les temps - All Time
  5. a, b et c Fiche box-office - JP box-office
  6. a et b Box-office - AlloCiné
  7. (en) Awards - Internet Movie Database
  8. Yves Raducka, « Star Trek 11 : Un blockbuster n’ayant de Star Trek que le nom ! #1 Résumé commenté »,‎ 2009 (consulté le 15 août 2009)
  9. Gizmodo : Confirmed: R2-D2 Finally Discovered In Star Trek

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]