Stanley Plotkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stanley Plotkin
Photo Plotkin1.jpg
Stanley Plotkin le .
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (88 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
SUNY Downstate Medical Center (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Stanley A. Plotkin est un médecin américain. Il a travaillé tant comme consultant pour les fabricants de vaccins, tels que Sanofi Pasteur, que pour des entreprises de biotechnologie, des organismes à but non lucratif et différents gouvernements. Dans les années 1960, il a joué un rôle essentiel dans la découverte du vaccin contre la rubéole, alors qu'il travaillait au Wistar Institute de Philadelphie. Plotkin a été membre de la faculté de recherche de Wistar de 1960 à 1991. En plus de son statut de chercheur émérite à Wistar, il est professeur émérite de pédiatrie à l'université de Pennsylvanie. Son livre Vaccines[1],[2] est la référence scientifique sur le sujet[3],[4]. Il est rédacteur en chef de la revue Clinical and Vaccine Immunology, qui est publiée par la Société américaine de microbiologie à Washington.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Stanley Plotkin est le fils d'immigrés juifs anglais, Lee et Joseph ; il est né à New York, où il a été élevé. Il y fait ses études au lycée Bronx High School of Science, et en ressort diplômé en 1948. Il obtient sa licence à l'université de New York en 1952, puis son doctorat en médecine au SUNY Downstate Medical Center (en) en 1956. Il achève ses études de médecine (en) à la Perelman School of Medicine (université de Pennsylvanie) (en) en 1963.

Carrière[modifier | modifier le code]

Stanley Plotkin a travaillé au Wistar Institute of Anatomy and Biology (en), où il a développé plusieurs vaccins.

Pratique expérimentale[modifier | modifier le code]

Dans sa déposition filmée[5] du dans l'affaire judiciaire opposant Lori Matheson à son ex-mari Michael Schmitt concernant la vaccination de leur fille de deux ans, il confirme notamment avoir procédé à des essais vaccinaux sur des orphelins, des enfants handicapés mentaux, des bébés de prisonnières, des ressortissants de colonies (un million de personnes au Congo belge) et des tissus de fœtus avortés.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Stanley Plotkin est marié à Susan, avec qui il a deux enfants, Michael et Alec.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stanley A Plotkin et Walter A Orenstein, Vaccines, Philadelphia, Pa., Saunders, (ISBN 0721696880, lire en ligne)
  2. [edited by] Stanley A. Plotkin, Walter A. Orenstein, Vaccines, Philadelphia, 3rd ed., (ISBN 0721674437, lire en ligne), « Smallpox and Vaccinia ».
  3. « Dr. Stanley Plotkin talks CMV vaccine research », sur National CMV Foundation (consulté le 9 août 2017)
  4. Christian H. Ross, « Stanley Alan Plotkin (1932- ) », sur The Embryo Project Encyclopedia, (consulté le 14 août 2017)
  5. (en) [vidéo] « Stanley Plotkin, Vaccines Deposition, Under Oath, 9 Hour Full Video » sur YouTube, téléversée le .

Liens externes[modifier | modifier le code]