Stanley Plotkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stanley Alan Plotkin
Image dans Infobox.
Stanley Plotkin le .
Biographie
Naissance
(90 ans)
New York City
Nationalité
Formation
SUNY Downstate Medical Center
Activités
Conjoint
Susan Plotkin
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Œuvres principales
Vaccines

Stanley A. Plotkin est un médecin américain. Il a travaillé tant comme consultant pour les fabricants de vaccins, tels que Sanofi Pasteur, que pour des entreprises de biotechnologie, des organismes à but non lucratif et différents gouvernements. Dans les années 1960, il a joué un rôle essentiel dans la découverte du vaccin contre la rubéole, alors qu'il travaillait au Wistar Institute de Philadelphie. Plotkin a été membre de la faculté de recherche de Wistar de 1960 à 1991. En plus de son statut de chercheur émérite à Wistar, il est professeur émérite de pédiatrie à l'université de Pennsylvanie. Son livre Vaccines[1],[2] est la référence scientifique sur le sujet[3],[4]. Il est rédacteur en chef de la revue Clinical and Vaccine Immunology, qui est publiée par la Société américaine de microbiologie à Washington.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Stanley Alan Plotkin est né le 12 mai 1932 à New York City, de l'union de Lee et Joseph Plotkin, immigrés juifs d'Angleterre. Son père travaille comme télégraphiste commercial, tandis que sa mère, femme au foyer, s'occupe de lui et de sa jeune sœur, Brenda.

Adolescent, Stanley Plotkin fréquente la Bronx High School of Science à New York City, New York. À l'âge de quinze ans, c'est en lisant deux livres, Arrowsmith (un roman de Sinclair Lewis) et Microbe Hunters (une fiction scientifique de Paul de Kruif), racontant l'histoire de scientifiques qui s'efforcent de découvrir les causes des maladies et de créer des vaccins contre celles-ci, que Stanley Plotkin a su qu'il voulait étudier la médecine. Après avoir obtenu son diplôme de la Bronx High School of Science en 1948, il poursuit son parcours académique à l'université de New York et y obtient une licence en 1952[5].

En 1956, il obtient son diplôme de médecine de la faculté de médecine de l'université d'État de New York, SUNY Downstate Medical Center, et achève son parcours de formation en médecine en 1962 à la Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania[6],[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Stanley Plotkin a travaillé au Wistar Institute of Anatomy and Biology (en)[8], où il a développé plusieurs vaccins, dont les principaux sont les vaccins contre la rubéole, la rage, le rotavirus et le cytomégalovirus (CMV). Il a mis au point un vaccin contre la rubéole, basé sur la souche RA 27/3 du virus, qui a été mis à la disposition du public en 1969[9]. Ce vaccin a conduit à l'éradication de la maladie aux États-Unis en 2005, selon les Centers for Disease Control and Prevention.

Durant les années 1960 et 1970, en collaboration avec Tadeusz Wiktor et Hilary Koprowski, Stanley Plotkin a produit un vaccin humain contre la rage. Ce vaccin peut être utilisé comme mesure préventive pour les personnes qui présentent un risque accru de contracter la rage, ainsi que comme traitement pour celles qui ont été récemment exposées à la maladie, prévenant l'infection dans près de 100 % des cas.

Un autre vaccin que Plotkin a co-développé, en collaboration avec H. Fred Clark et Paul Offit, cible le rotavirus. En 2006, le vaccin de l'équipe a été intégré au calendrier vaccinal recommandé pour les bébés aux États-Unis.

Dans les années 1970, Plotkin a dirigé le développement d'un vaccin expérimental contre le CMV. Ce vaccin, développé à partir d'un CMV atténué, n'a pas encore fait l'objet d'une production commerciale.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

European Plotkin Institute for Vaccinology[modifier | modifier le code]

En mai 2020, le Gouvernement Fédéral belge a décidé la mise en place d’une unité de lutte contre les maladies infectieuses, permettant à la Belgique de consolider sa capacité de recherche dans le domaine des vaccins contre les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes[24],[25],[26]. Cette mission a été confiée à l’Université d'Anvers et à l’Université libre de Bruxelles (ULB), réunies au sein de l’European Plotkin Institute for Vaccinology (EPIV), inauguré officiellement le 24 mai 2022 en présence de Stanley Plotkin[27],[28],[29],[30]. Les deux institutions se complètent par l’expertise de haut niveau acquise par leurs équipes de recherche : l’évaluation clinique de vaccins pour l’Université d’Anvers, et l’immunologie et la microbiologie pour l’ULB.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Stanley et Susan Plotkin sont mariés depuis 1980. Ils ont deux enfants, Michael, professeur de biologie, et Alec, qui travaille dans le domaine des technologies de l'information[31].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stanley A Plotkin et Walter A Orenstein, Vaccines, Philadelphia, Pa., Saunders, , 1662 p. (ISBN 0-7216-9688-0, lire en ligne)
  2. [edited by] Stanley A. Plotkin, Walter A. Orenstein, Vaccines, Philadelphie, , 3e éd. (ISBN 0-7216-7443-7, lire en ligne), « Smallpox and Vaccinia ».
  3. « Dr. Stanley Plotkin talks CMV vaccine research », sur National CMV Foundation (consulté le )
  4. Christian H. Ross, « Stanley Alan Plotkin (1932- ) », sur The Embryo Project Encyclopedia, (consulté le )
  5. « Stanley Alan Plotkin (1932– ) | The Embryo Project Encyclopedia », sur embryo.asu.edu (consulté le )
  6. University of Pennsylvania Medical Center, « Penn Medicine », sur www.pennmedicine.org, (consulté le ), p. 29
  7. (en) « Distingished Graduate Award », sur www.alumni.upenn.edu (consulté le )
  8. (en) « History », sur Wistar Institue (consulté le )
  9. Paul A. Offit, Vaccinated : one man's quest to defeat the world's deadliest diseases, Smithsonian Books, (ISBN 978-0-06-122795-0 et 0-06-122795-1, OCLC 77048013, lire en ligne)
  10. « Listing of all recipients of ACP National Awards », sur web.archive.org (consulté le )
  11. « Pediatric Infectious Diseases Society - Distinguished Physician Award »
  12. « Ed Nowakowski Senior Memorial Clinical Virology Award Past Recipients »
  13. « Dr. Plotkin receives French award for role in developing vaccines | AAP Gateway », sur web.archive.org, (consulté le )
  14. (en) « Previous Gold Medal Recipients », sur Sabin, (consulté le )
  15. « National Academy of Medicine »
  16. « Fiche membre – Académie nationale de médecine | Une institution dans son temps » (consulté le )
  17. (en-US) « Maxwell Finland Award for Scientific Achievement – 2022 Annual Awards Gala » (consulté le )
  18. « Complutense University of Madrid », sur www.ucm.es (consulté le )
  19. (en) « The Wistar Gala Honors Brian H. Dovey and Stanley A. Plotkin, M.D. », sur Wistar Institue (consulté le )
  20. « Académie Nationale de Pharmacie - Les membres », sur www.acadpharm.org (consulté le )
  21. « The 8th Awards Term 2013-2014 - Sheikh Hamdan Bin Rashid Al Maktoum Award for Medical Sciences - HMA », sur www.hmaward.org.ae (consulté le )
  22. (en-US) « Dr. Charles Mérieux Award for Achievement in Vaccinology and Immunology », sur National Foundation for Infectious Diseases, (consulté le )
  23. Mathieu LEONARD-SALLE, « Inauguration de l'European Plotkin Institute of vaccinology », sur Actualités de l'ULB (consulté le )
  24. « Coronavirus : la Belgique investit dans un centre de tests de vaccins », sur RTBF (consulté le )
  25. Flandreinfo be-L'Actu de Flandre, « La Belgique investit 20 millions d’euros dans un centre de tests de vaccins », sur vrtnws.be, (consulté le )
  26. Le Vif, « La Belgique investit dans un centre de tests de vaccins », sur Le Vif, (consulté le )
  27. « L’ULB et l’Université d’Anvers inaugurent leur temple des vaccins pour anticiper de futures épidémies », sur RTBF (consulté le )
  28. « L’ULB et l’UAnvers inaugurent l’Institut Plotkin, un espace de recherche commun en vaccinologie », sur Le Soir, (consulté le )
  29. BELGA, « Docteur honoris causa, Stanley Plotkin donne son nom au nouvel institut de vaccinologie », sur La Libre.be (consulté le )
  30. « European Plotkin Institute for Vaccinology », sur www.epiv.eu (consulté le )
  31. « Stanley A. Plotkin, MD » Accès libre

Liens externes[modifier | modifier le code]