Stanley Krippner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stanley Krippner
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Archives conservées par
University of Victoria Special Collections and University Archives (d) (SC596)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Stanley Krippner est un parapsychologue et universitaire américain, né à Edgerton (Wisconsin) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Stanley Krippner est diplômé des universités du Wisconsin à Madison et de Northwestern, à Evanston dans l'Illinois, dans les années 1950 et 1960. Il est directeur du centre d'étude sur l'enfance de l'université d'État de Kent, Ohio, et directeur du laboratoire de recherche sur le rêve au Centre médical maïmonide (Brooklyn - New York). Il est professeur de psychologie, depuis 1972, à l'université Saybrook à San Francisco[2].


Domaine de recherche[modifier | modifier le code]

Il étudie la conscience, conduisant ses investigations dans le domaine des rêves, de l'hypnose, du chamanisme et la dissociation, en conservant une perspective multiculturelle, avec un accent sur les phénomènes réputés anormaux. Il étudie également l'usage des psychédéliques en art[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • En Français :
    • Les pouvoirs psychiques de l'homme - Stanley Krippner, éditions du Rocher, 1985.
  • En Anglais :
    • avec Friedman, H.L., Mysterious minds: The neurobiology of psychics, mediums, and other extraordinary people, 2010.
    • avec Ellis, D.J. (dir.) Perchance to dream: The frontiers of dream psychology, 2009.
    • avec Combs, A., Chaos, complexity and the self-organizing brain, 2007.
    • Humanity’s first healers: Psychological and psychiatric stances on shamans and shamanism, 2007.
    • Spirituality across cultures, religions, and ethnicities, 2005.
    • avec Combs, A., Dream sleep and waking reality: A dynamical view of two states of consciousness, 1998.
    • avec & Doyle, J.L., The role of transpersonal psychology in psychology as a whole: A discussion, 1993.
    • "Energy medicine" in indigenous healing systems.
    • The interface between parapsychology and humanistic psychology, 1978.
    • avec Ullman, M., Telepathic perception in the dream state, 1974.
    • avec Arons, M., Creativity: Person, product, or process?, 1973.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://uvic2.coppul.archivematica.org/stanley-kripper-fonds » (consulté le )
  2. a et b (en) Stanley Krippner, « Ecstatic Landscapes: The Manifestation of Psychedelic Art », Journal of Humanistic Psychology, vol. 57, no 4,‎ , p. 415–435 (ISSN 0022-1678 et 1552-650X, DOI 10.1177/0022167816671579, lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]