Stanislaus Cauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stanislaus Cauer
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
KönigsbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Stanislaus Cauer, né le 18 octobre 1867 à Bad Kreuznach et mort le 8 mars 1943 à Königsberg, est un sculpteur allemand qui fut professeur à l'académie des arts de Königsberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue de Schiller à Königsberg

Stanislas Cauer est le fils du sculpteur Robert Cauer (1831-1893), dit l'Ancien, Son plus jeune frère Friedrich (1874-1944) sera aussi sculpteur. Il apprend à connaître de son père la statuaire classique et le goût romantique, ainsi que les œuvres de Tuaillon, Gaul, Volkmann, Kraus, etc. Il fait son apprentissage à l'âge de quinze ans dans l'atelier de son père à Rome, puis étudie en France et aux Pays-Bas. En 1897, il se marie à Rome.

Il s'installe à Berlin en 1907 et ensuite succède à Friedrich Reusch à l'académie des arts de Königsberg, en tant que professeur et directeur des classes de sculpture. Il y compte parmi ses élèves Otto Drengwitz, Christiane Gerstel-Naubereit, Hilde Leest, Paul Koralus, Fritz Szalinski, etc.

Cauer organise en 1925 une exposition de petite plastique à l'académie avec des œuvres entre autres de Käthe Kollwitz. Il part à l'automne 1931 pour long un voyage d'études à la Villa Romana de Florence et y crée de nombreux bustes, dont celui de l'archéologue Christian Hülsen.

Il retourne à Königsberg en 1941, pendant la guerre. Il y meurt en 1943 et il est enterré au cimetière de l'église de Juditten. Sa tombe a disparu.

Source[modifier | modifier le code]