Stanisław Tarnowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stanislaw Tarnowski.jpg

Le comte Stanisław Tarnowski était un historien, critique littéraire et journaliste polonais né le 7 novembre 1837 à Dzików (Tarnobrzeg) (pl) et mort le 31 décembre 1917 à Cracovie.

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Durant l'Insurrection polonaise de 1861-1864, il fait partie de la branche libérale-conservatrice, les Blancs. Il fut emprisonné de 1863 à 1865, par les autorités autrichiennes.

À partir de 1867, il est membre du Sejm en Galicie. En 1885, il devient membre de la Herrenhaus (équivalent de la Chambre des Lords) à Vienne.

Entre 1871 et 1909, il est par deux fois recteur de l'université Jagellon de Cracovie. À partir de 1873, il devient membre de l'Académie polonaise des arts et sciences, puis en deviendra président de 1890 à 1917.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pisarze Polit. XVI w.
  • Ksiadz Walerian Kalinka, 1887
  • Jan Kochanowski, 1888
  • Zygmunt Krasiński, 1892
  • Matejko, 1897
  • Julian Klaczko, 1909

Référence[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stanisław Tarnowski » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]