Standard d'impression

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le standard d'impression est la normalisation des critères d'impression propre au procédé offset.

Afin de rendre la chaîne de production plus « industrielle » et de permettre aux divers intervenants de mieux anticiper le résultat final, il s'est avéré nécessaire de déterminer ce qu'il était normal de pouvoir exiger à l'imprimeur en termes de résultat pour pouvoir préparer en aval le travail de manière adéquate.

L'étude approfondie des différentes étape et composants de l'imprimerie et la mise en place d'outils de contrôle a permis d'établir une norme dénommée Standard d'Impression Offset.

Cette norme détermine des valeurs assorties de tolérances qui s'appliquent aux travaux réalisés en quadrichromie

Ces valeurs concernent :

  • La colorimétrie des encres à utiliser (GEU : gamme européenne unifiée pour l'Europe)
  • La charge d'encre (densité de l'aplat)
  • L'élargissement du point de trame mesuré au 50 %
  • Le trapping ou prise d'une encre sur la précédente
  • L'équilibre des primaires ou balance des gris
  • Des tolérances appliquées à ces valeurs et qui peuvent différer selon le papier utilisé (couché ou non couché) et l'utilisation de plaques positives ou négatives.

Plusieurs entreprises (chercheurs, fournisseurs, imprimeurs, éditeurs, régies publicitaires, photograveurs, etc.) ont collaboré longuement et dans plusieurs pays pour déterminer et faire accepter cette norme qui a considérablement fait évoluer la qualité globale de l'imprimerie offset.

Pour ne citer que quelques-uns des pionniers à l'origine en France de cette évolution : System Brunner, Imprimerie Jean Didier, Du Pont, Interdéco, Havas, Publicis, etc.

Articles connexes[modifier | modifier le code]