Stalingrad (film, 2013)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stalingrad (film).
Stalingrad
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche de Stalingrad.

Titre original Сталинград
Réalisation Fiodor Bondartchouk
Scénario Ilia Tilkine
Sergueï Snejkine
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Genre Film dramatique
Film historique
Film de guerre
Durée 135 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Stalingrad (en russe : Сталинград) est un film de guerre russe réalisé par Fiodor Bondartchouk sorti en 2013.

Il s'agit du premier film russe employant la technologie 3D numérique et du premier film russe produit en format IMAX (pour cette raison, le film a largement été produit à Los Angeles)[1],[2]. C'est le premier film au palmarès en Russie en 2013[3].

Le film est sélectionné pour représenter la Russie aux Oscars du cinéma 2014 dans la catégorie meilleur film en langue étrangère[4], mais n'est pas sélectionné par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1942, durant la bataille de Stalingrad , les troupes allemandes atteignent les rives de la Volga mais échouent dans leur tentative de franchir le fleuve. Les troupes soviétiques doivent battre en retraite. Cependant, quelques soldats restent sur place et prennent position dans une maison, près de la rive, où vivent quelques civils, dont Katia. Les soldats, attendris par la jeune fille, font chacun en sorte d'adoucir son quotidien, et celle-ci, de son côté, les aide du mieux qu'elle peut.

Masha, une jeune fille blonde, habite un immeuble plus loin. Elle y reçoit la visite régulière d'un officier allemand, tombé amoureux d'elle. Quoique contrainte par la situation, Masha finit par éprouver des sentiments pour ce soldat qui l'a sauvée de la déportation et de la mort.

Les Allemands lancent l'assaut contre la maison qui abrite les soldats russes. Encerclés, assiégés par une compagnie de Panzers, ces derniers demandent le bombardement de leur position par leurs propres troupes. Katia, mise en sécurité, ne peut qu'assister, impuissante et inconsolable, à l'effondrement du bâtiment permettant l'accès à la Volga. Les troupes allemandes sont définitivement arrêtées.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Fiodor Bondartchouk, pendant le tournage

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]