Stahl House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stahl House
Case Study House n°22
Image illustrative de l’article Stahl House
Vue panoramique partielle depuis la piscine
Localisation
Situation 1635 Woods Drive
Hollywood Hills
Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 34° 06′ 02″ nord, 118° 22′ 13″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Grand Los Angeles
(Voir situation sur carte : Grand Los Angeles)
Stahl House Case Study House n°22
Géolocalisation sur la carte : Californie
(Voir situation sur carte : Californie)
Stahl House Case Study House n°22
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Stahl House Case Study House n°22
Architecture
Type Maison
Style Architecture californienne moderne
Histoire
Architecte Pierre Koenig
Commanditaire Buck Stahl
Date d'érection 1959
Propriétaire Propriété privée
Protection Los Angeles Historic-Cultural Monument (1999)
Registre national des lieux historiques (2013)

La Stahl House ou Case Study House n°22, est une maison de style architecture californienne moderne, construite par l'architecte californien Pierre Koenig en 1959, à Hollywood Hills (Collines d'Hollywood) de Los Angeles en Californie aux États-Unis[1]. Elle est classée au Registre national des lieux historiques depuis 2013[2],[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Considérée comme un des symboles représentatifs du rêve moderniste californien des années 1950 et années 1960, et une des icônes emblématiques de l'architecture californienne moderne du XXe siècle[5], cette maison est construite en 1959, pour l'ancien joueur de football américain Buck Stahl et son épouse Carlotta, dans le cadre du programme des 36 maisons expérimentales avant-gardiste Case Study Houses de John Entenza (rédacteur en chef de la revue d’architecture américaine Arts & Architecture (en))[1].

Elle est inspirée de la précédente Bailey House – Case Study House (en) n°21 de Bel Air (du même architecte) et construite en bordure de falaise des Collines d'Hollywood, sur un terrain très accidenté de 20x40m, en surplomb de 300 m sur Hollywood Boulevard et Sunset Boulevard, avec une vue panoramique exceptionnelle de 270° sur Los Angeles, Hollywood, Westwood, et Beverly Hills... La construction dure 13 mois pour un coût de 37 500 dollars de l'époque, avec une salle à manger-salon-cuisine américaine, deux chambres, deux salles de bains, piscine[6], et architecture d'intérieur et meubles design de style mid-century modern (en) en vogue de l'époque.

Elle est notamment célèbre grâce à une des photographies glamours les plus emblématiques de Los Angeles, du photographe d’architecture Julius Shulman en 1960, montrant deux femmes confortablement assises dans un angle vitré éclairé de la maison, de nuit, vues depuis la piscine extérieur, avec une vue nocturne panoramique exceptionnelle sur Los Angeles[7],[8].

Classement[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

La maison est utilisée pour de nombreuses campagnes publicitaires et photographies de revues et de mode[5], et apparaît également dans les séries télévisées Auto-patrouille, Emergency! (en), Les Simpson, et le premier pilote de Columbo de 1967, intitulé Inculpé de meurtre[12]...

Elle apparaît également dans les clips Release Me (Wilson Phillips song) (en) du groupe Wilson Phillips de 1990[13] et I Don't Wanna Stop (song) (en) d'ATB de 2003[14].

Elle apparaît dans de nombreux films dont :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Stahl House », sur www.stahlhouse.com, .
  2. « Case Study House n°22 – La Stahl House, Los Angeles », sur www.www.paris-sanfrancisco.com,
  3. « Stahl House (Case Study House #22) - Pierre Koenig, 1960 », sur www.angelenoliving.com,
  4. « Maison d'étude de cas # 22 », sur www.paragram.io,
  5. a et b (en) Dylan Jones (en), « Dylan Jones: If you ask me », The Independent, London,‎ (lire en ligne)
  6. « Koenig’s Case Study House No. 22 as home », sur www.latimes.com,
  7. « Case Study House no. 22, Los Angeles », sur www.100photos.time.com,
  8. « Julius Shulman », sur www.artnet.fr,
  9. Department of City Planning, « Designated Historic-Cultural Monuments », City of Los Angeles (consulté le 4 octobre 2012)
  10. (en) « America's Favorite Architecture », American Institute of Architects,
  11. (en) Sean Mitchell, « The best houses of all time in L.A. », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le 27 décembre 2008)
  12. www.columbo-site.freeuk.com
  13. [vidéo] Release Me - Wilson Phillips (1990) sur YouTube
  14. [vidéo] ATB - I Don't Wanna Stop (2003) sur YouTube
  15. [vidéo] Smog (1962) sur YouTube

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]