Stadtilm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Stadtilm
Stadtilm
Blason de Stadtilm
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Ilm
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Lars Petermann
Code postal 99326
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 70 048
Indicatif téléphonique 03629
Immatriculation IK, ARN, IL
Démographie
Population 4 801 hab. (31 déc. 2014)
Densité 278 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 46′ 30″ nord, 11° 04′ 51″ est
Altitude 360 m
Superficie 1 727 ha = 17,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Stadtilm

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Stadtilm
Liens
Site web stadtilm.com

Stadtilm est une ville allemande de l'arrondissement d'Ilm, Land de Thuringe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Stadtilm se situe à la jonction de la forêt de Thuringe avec le Bassin de Thuringe et l'Ilm.

Communes limitrophes de Stadtilm
Bösleben-Wüllersleben
Ilmtal Stadtilm Ilmtal
Ilmtal

La ville comprend le quartier d'Oberilm.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stadtilm est mentionné pour la première fois en 1268 (un document citant le village en 1114 est sans doute antidaté).

Au XIIIe siècle, le ville est partagée entre deux familles nobles : la maison de Schwarzbourg, plus puissante, et la maison de Kevernburg. Un accord est trouvé en 1293, permettant aux citoyens d'aller dans l'autre moitié de la ville. En 1388, elle est unie sous la maison de Schwarzbourg-Wachsenbourg.

Pendant le conflit interne dans la maison de Schwarzbourg, entre 1448 et 1451, Stadtilm est assiégé pendant trois semaines de Frédéric II de Saxe. La légende veut que le siège se soit terminé par l'envahissement de la fumée des grillages des saucisses faites avec les derniers porcs de la ville.

Au cours de la guerre des paysans allemands, il n'y a pas de combats dans Stadtilm, bien que 5 000 à 8 000 insurgés campent devant la ville. Après l'ouverture des portes, les moines cisterciens de l'abbaye d'Ilm donnent à manger aux paysans rebelles. Certains citoyens s'enferment, quatre d'entre eux sont décapités après la répression de l'insurrection au marché d'Arnstädt.

Pendant la guerre de Trente Ans, entre 1618 et 1648, Stadtilm est à plusieurs reprises pillé par des mercenaires et occupé une fois par les troupes suédoises.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, plus de 380 "travailleurs de l'Est" et prisonniers de guerre et internés militaires sont contraints de travailler dans l'usine de chaussures Paul Hoffmann & Co. et Rheinmetall-Borsig AG. Au cimetière, il y a 15 prisonniers inconnus, deux victimes d'une marche de la mort. Quatre morts sont enterrés dans le cimetière d'Oberilm. En avril 1945, les Américains entrent dans la ville. Cette venue fait fermer le laboratoire du physicien Kurt Diebner.

Pour arrêter l'avance des Américains, on a essayé de rendre les routes stratégiques impraticables. Les routes et les voies ferrées sont dynamitées.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stadtilm se trouve sur la Bundesstraße 87 et la ligne d'Arnstadt à Saalfeld.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :