Stade philippin omnisports Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SPO Rouen TT
Généralités
Nom complet Stade Philippin Omnisports Rouen TT
Fondation 1892
Salle Gymnase Colette Besson
Siège Drapeau : France Rue de Chanzy Rouen
Championnat actuel Championnat de France Pro A de tennis de table
Président Drapeau : France Dominique Fache
Site web www.sporouen-tennisdetable.com

Actualités

Le Stade Philippin Omnisports de Rouen (ou SPO Rouen) est un club omnisports français basé dans la ville de Rouen.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Philippins est un patronage fondé à Rouen en 1893 par l’abbé Marie Edmond Auvray[1] (1864-1924), un prêtre de l’Oratoire, avec l’autorisation de Mgr Léon Benoît Charles Thomas archevêque de Rouen. L’Oratoire était voué à Saint Philippe Néri, d’où le nom de Philippins donné aux membres du patronage. Dès sa fondation, le patronage comportait, à côté des activités culturelles et spirituelles, des activités sportives[2]. Mais c’est en juin 1899 que l’un de ses membres, Henri Foursin, créa la Société de gymnastique dont le comité d’honneur fut présidé par François Coppée.

Après la fermeture de l’Oratoire en 1894, et le départ de l’abbé Auvray, c’est l’avocat et écrivain Edward Montier qui prit la direction des Philippins de Rouen.

En 1899 naît le SPN gymnastique : cette section regroupe agrès, escrime et boxe française. Grâce à la loi de 1901 est créée l'association SPN. En découleront une section football, athlétisme, et le CSP : le Club Sportif Philippin.

La fin de la Seconde Guerre mondiale voit la création de sections supplémentaires : tennis, tir à l'arc, danse rythmique, tennis de table, handball, basket-ball, dès 1945. En 1952, le Groupement sportif philippin de Rouen est créé de la fusion entre le CSP et le Groupement athlétique de Rouen (GAR).

En 1961, nouvelle fusion entre les philippins de Rouen et la SPES (Société de la préparation à l'Éducation sportive) qui deviennent alors le SPOR : Spes Philippin omnisports de Rouen.

Sections[modifier | modifier le code]

Tennis de table[modifier | modifier le code]

L'équipe fanion masculine évolue dans le Championnat de France de Pro A depuis la saison 2017-2018.

Autrefois connu sous le nom de l'ASPC Rouen, le club a rejoint en 1992 le club omnisports du SPO Rouen. Le club accède en 1996 à la Superdivision mais revient ensuite en Nationale 1, relégué lors de la saison 1996-1997. Il rencontre alors des difficultés financières qu'il met plus de dix ans à régler. Par la suite, il accède en Pro B en 2010, et se maintient à ce niveau depuis[3]. Le club a un effectif de 170 licenciés en 2014[4]. À l'issue de la saison 2014-2015, les Rouenais termine Vice-champion de Pro B et dispute un match de barrage contre l'EP Isséenne, avant-dernière du championnat de Pro A. Les Normands s'imposent 4 à 1 et retrouvent l'élite 19 ans plus tard.

Effectif Pro A 2018 - 2019[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Champ. Cl Pts J V N D Pp Pc Diff
2017-2018 Pro A 6e 37 18 11 0 7 37 32 +5
2016-2017 Pro B Champion 47 18 13 0 5 47 25 +22
2015-2016 Pro A 10e 23 18 0 5 13 26 67 -41
2014-2015 Pro B Vice-Champion 40 16 11 2 3 52 31 +21
2013-2014 Pro B 4e 36 18 9 0 9 47 43 +4
2012-2013 Pro B 3e 41 18 10 3 5 57 40 +17
2011-2012 Pro B 6e 34 18 5 6 7 47 52 -5
2010-2011 Pro B 4e 35 16 7 5 4 46 38 +8

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edward Montier, L’abbé Marie Edmond Auvray, fondateur des Philippins de Rouen, curé bâtisseur de Saint-Léon du Havre, Paris, Bloud et Gay, , 192 p.
  2. Edward Montier, La Halte des Essaims nouveaux, ou 25 ans d’apostolat religieux, social, artistique, patriotique 1893-1919. Les noces d’argent des Philippins 22 mai-1er juin 1919., Sainte-Savine, Edition de la vie au patronage,
  3. http://www.tennis-de-table.com/actualites/pro/division/probm/
  4. « Tennis de table : les ambitions du SPO Rouen, en Pro B », 10 septembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]