Stade Hohe-Warte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 mars 2020 à 00:59 et modifiée en dernier par Berdea (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Hohe-Warte-Stadion
Casino-Stadion Hohe Warte.jpg
Généralités
Adresse
Heiligenstadt,
1190 Vienne
Construction et ouverture
Ouverture
Architecte
Eduard Schönecker
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Vienne
Administration
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
5 500
Affluence record
85 000 le
(Autriche - Italie)
Dimensions
105 × 68 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Vienne
voir sur la carte de Vienne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Autriche
voir sur la carte d’Autriche
Red pog.svg

Le stade Hohe-Warte est un stade omnisports situé à Vienne, dans le XIXe arrondissement dont les clubs résidents sont le First Vienne et les Vikings de Vienne. Le stade dispose d'une capacité de 5 500 places.

Le stade accueille généralement des matchs de football, de football américain et de rugby à XV.

Histoire

Utilisations du stade

Événements sportifs

Le Hohe-Warte-Stadion est l'hôte de neuf finales de Coupe d'Autriche, en 1921, 1922, 1923, 1925, 1926, 1927, 1928, 1929 et 1967.

Le , le stade accueille le combat entre le Français Georges Carpentier et le Britannique Arthur Townley qui se termine par la victoire par knock out du premier dans la deuxième reprise[1].

Équipe d'Autriche

L'équipe d'Autriche de football dispute 32 rencontres au Hohe-Warte-Stadion entre 1922 et 1932.

Accessibilité

Événements

  • Finale de la Coupe d'Autriche en 1921, 1922, 1923, 1925, 1926, 1927, 1928, 1929 et 1967

Notes et références

  1. André Reuze, « La victoire de Carpentier sur Townley fut des plus régulières ; l'ignorance des Autrichiens, officiels compris, en matière de boxe, explique seule les discussions animées qui suivirent le match : Le combat provoqua un intérêt considérable dans la grande cité autrichienne, jusqu'alors indifférente au sport pugilistique », Le Miroir des Sports, no 542,‎ , p. 299 (lire en ligne).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe