Stade Henri-Cavallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stade Henri-Cavallier
Entrée du stade Henri Cavallier.JPG
Entrée du stade et ses tuyaux de fonte ductile.
Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Ouverture
1940 - 1942
Utilisation
Clubs résidents
Union sportive Fumel Libos
Union sportive vallée du Lot 47
Propriétaire
Ville de Fumel
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Tribunes
Tribune honneur, Tribune ?
Patrimonialité
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lot-et-Garonne
voir sur la carte de Lot-et-Garonne
Red pog.svg

Le stade Henri-Cavaillier est le stade de l'Union sportive Fumel Libos situé à Fumel en Lot-et-Garonne, dans la région Nouvelle-Aquitaine

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Les équipements sportifs comprennent, le stade et de ses tribunes, un terrain mixte de rugby à XV et de football, une piste d'athlétisme, 3 courts de tennis en terre battue, une ancienne piscine chauffée avec plongeoirs avec plateformes de 5, 7.5 et 10 mètres, un gymnase dotée de gradins où l'on pratique le basket-ball ou le handball, un fronton de pelote basque et une salle des fêtes.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du Parc des sports fut réalisé entre 1940 et 1942 suite l'initiative de Jean Cavallier, Directeur de l'usine de Fumel (Société Minière et Métallurgique du Périgord (SMMP)). Ce stade est dédié à son père Henri Cavallier.

La mairie de Fumel a acheté le stade en 1991 à l'usine de Fumel (devenue (SADEFA)).

En 2008, le Ministère de la Culture et de la Communication a attribué le « Label Patrimoine du XXe siècle » au parc des sports Henri-Cavallier[1],[2],[3]. Le label Patrimoine du XXe siècle concrétise l’attention portée par l’État à la connaissance, la conservation et la mise en valeur du patrimoine architectural et urbain du XXe siècle, patrimoine très exposé[4].

En rappel de l'usine qui a financé les travaux, des tuyaux de fonte ductile fabriqués sur place ont été érigés pour réaliser l'entrée du stade.

Le site est inscrit aux Monuments historiques par un arrêté du 9 juillet 2021[5]

Tribune d'honneur du stade Henri-Cavallier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]