Stade (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le stade est une unité de longueur antique.

Il existe plusieurs valeurs :

  • pour les Égyptiens, il valait 157,50 mètres et correspondait au « stade grec itinéraire » ;
  • pour le stade attique, depuis Lehmann-Haupt[1], on retient généralement la valeur 177,6 m, mais des valeurs comprises entre 150 et 300 m existent ; cependant, bon nombre de ces valeurs ne sont pas quelconques ; en particulier, pour la Grèce antique, le plus ancien stade connu serait celui de la piste d'Olympie, construite (au plus tard) vers le VIe siècle av. J.-C. ; sa valeur est de 192,27 m ;
  • pour les Romains, il équivalait à 1/8 du mille romain (Pline, HN, II, 247, Strabon, VII, 7, 4), c'est-à-dire 185 m[2], ce qui fait 1/10 du mille marin moderne (1 852 m).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lehmann-Haupt, RE, s.v. stadion, 1934-1942.
  2. Donald Engels, "The Length of Eratosthenes' Stade", The American Journal of Philology, Vol. 106, No. 3 (Autumn, 1985), p. 309, [1].