Stade (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le stade est une unité de longueur antique.

Il existe plusieurs valeurs :

  • Pour les Égyptiens, il valait 157,50 mètres et correspondait au "stade grec itinéraire".
  • Pour le stade attique, depuis Lehmann-Haupt[1], on retient généralement la valeur 177,6 m, mais des valeurs comprises entre 150 et 300 m existent. Cependant, bon nombre de ces valeurs ne sont pas quelconques. En particulier, pour la Grèce antique, le plus ancien stade connu serait celui de la piste d'Olympie, qui fut construite (au plus tard) vers le VIe siècle avant notre ère ; sa valeur est de 192,27 m.
  • Pour les Romains, il équivalait à 1/8 du mille romain (Pline, HN, II, 247, Strabon, VII, 7, 4), c'est-à-dire 185 m[2], ce qui fait 1/10 du mille nautique moderne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lehmann-Haupt, RE, s.v. stadion, 1934-1942
  2. Donald Engels, "The Length of Eratosthenes' Stade", The American Journal of Philology, Vol. 106, No. 3 (Autumn, 1985), p. 309, [1]