Staatskapelle de Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Staatskapelle de Berlin est un orchestre allemand qui est aussi l’orchestre résident de l’Opéra d’État de Berlin. Jusqu'à la chute de l'empire allemand en 1918, l'orchestre s'appelait "Kgl. Kapelle ", c'est-à-dire l'Orchestre Royal.

L'orchestre fut fondé en 1570, lorsque Joachim II Hector, électeur de Brandebourg, établit les règles régissant l'orchestre de sa cour qui avait été constitué à une date inconnue. En 1701, l'affiliation des électeurs de Brandebourg au roi de Prusse a amené à renommer l'orchestre, alors composé d’une trentaine de musiciens, Königlich Preußische Hofkapelle ("Orchestre de la cour du roi de Prusse"). L'orchestre s'est associé au Royal Court Opera, fondé en 1742 par Frédéric le Grand. Carl Philipp Emmanuel Bach, Franz Benda et Johann Joachim Quantz comptent parmi les musiciens les plus connus de l'orchestre.

Le premier concert de l'ensemble destiné à un public plus large et en dehors des cours royales eut lieu le 1er mars 1783 à l'hôtel Paris et fut dirigé par Johann Friedrich Reichardt, Kapellmeister de l'ensemble. Après l'avènement de Giacomo Meyerbeer au poste de Kapellmeister, à partir de 1842, le rôle de l'orchestre se développe et une première série de concerts annuels pour les abonnés est proposée. L'orchestre a donné un certain nombre de premières mondiales et allemandes d'oeuvres de Richard Wagner, Felix Mendelssohn et Otto Nicolai .

Le directeur musical de l’orchestre, le Staatskapellmeister, occupe le même poste au sein de l’Opéra d’État de Berlin. L'orchestre se trouvait à Berlin-Est et faisait donc partie de l'Allemagne de l'Est de 1945 à 1990.

L’actuel Staatskapellmeister de l’orchestre et de l’opéra est Daniel Barenboim depuis 1992. Barenboim porte le titre de "chef d'orchestre à vie" pour l'ensemble depuis 2000. En juillet 2013, l'orchestre a fait sa première apparition à The Proms, interprétant les quatre opéras Der Ring des Nibelungen, le premier cycle complet du Ring donné sur une seule saison. [1] En janvier 2017, l'orchestre et Barenboim ont joué l'intégrale des symphonies d'Anton Bruckner au Carnegie Hall, le premier cycle symphonique de Bruckner jamais joué aux États-Unis. [2] En juillet 2017, l'orchestre était le premier orchestre non britannique à interpréter les deux symphonies achevées d'Edward Elgar à The Proms sur une seule saison. [3]

Barenboim et l'orchestre ont réalisé plusieurs enregistrements pour les labels Teldec et Decca. [4] [5] [6] [7]

Direction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiona Maddocks, « Proms 14 & 15: Das Rheingold/Die Walküre – review », The Observer,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2017)
  2. Corinna da Fonseca-Wollheim and Zachary Woolfe, « When a Composer Just Doesn't Do It for You (No Matter How Much You Listen) », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2017)
  3. Andrew Clements, « Staatskapelle Berlin/Barenboim review – magnificent UK Birtwistle premiere », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2017)
  4. Andrew Clements, « Schumann: The Symphonies, Staatskapelle Berlin/ Barenboim », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2009)
  5. Anthony Holden, « Classical CDs: Mahler », The Observer,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2009)
  6. Andrew Clements, « Elgar: Symphony No 1 CD review – Barenboim's remarkable achievement », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2017)
  7. Andrew Clements, « Elgar: Symphony No 2 review – a triumph for Barenboim and the Staatskapelle Berlin », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2017)