StMichel-Virbac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prysmian Group
Image illustrative de l’article StMichel-Virbac
Profil du 60 pieds IMOCA StMichel-Virbac, skippé par Jean-Pierre Dick.
Autres noms StMichel-Vibrac

Ucar-StMichel

Type Monocoque
Classe 60 pieds IMOCA
Fonction Course au large
Gréement sloop
Histoire
Architecte Guillaume Verdier et VPLP
Chantier naval Multiplast (Vannes)
Design Prototype
Lancement 12 septembre 2015
Caractéristiques techniques
Longueur 18,28 m (60 pieds)
Maître-bau 5,80 m
Tirant d'eau 4,50 m
Tirant d'air 29 m
Déplacement t
Appendice Quille basculante, foils, double safrans suspendus
Voilure 300 m2 au près
600 m2 au portant
Carrière
Pavillon Drapeau de la France France
Port d'attache Lorient

Prysmian Group est un 60 pieds IMOCA, destiné à la course au large. Dessiné par le cabinet VPLP et Guillaume Verdier, il est mis à l'eau le et est skippé par Giancarlo Pedote. C'est l'ancien StMichel-Virbac skippé par Jean-Pierre Dick.

StMichel-Virbac fait partie de la génération 2015 des IMOCA avec Safran II[1], Banque populaire VIII, Gitana 16, Hugo Boss, et Vento di Sardegna. Ce sont les premiers IMOCA dotés de foils qui permettront de soulever la coque aux allures portantes afin de réduire la traînée et augmenter la vitesse[2].

Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre 2017, le bateau passe aux mains de Yann Eliès en 2018 sous le nom d'Ucar-StMichel. Il est vendu en 2019 à Giancarlo Pedote, et devient Prysmian Group.

Caractéristiques et développement[modifier | modifier le code]

Comme tous les IMOCA de la génération 2015, StMichel-Virbac est conçu par les architectes Guillaume Verdier et VPLP, en collaboration avec le Gitana Design Team pour Gitana 16. Il est conçu pour être efficace aux allures portantes et tirer un maximum de profit des foils[3]. Ces deux appendices rétractables remplacent les dérives asymétriques dont elles sont une évolution.

Alors que la carène de Safran II et Banque populaire VIII sont identiques[4], celle de Gitana 16 et StMichel-Virbac est plus étroite et se distingue par une étrave très volumineuse et des lignes très planes, pour augmenter la puissance du voilier[5]. L'objectif est de rendre le bateau performant dans le petit temps et les zones de transitions, afin d'éviter les manœuvres de changement de voile[6]. Le cockpit est particulièrement plat et dégagé, de manière à pouvoir y stocker les voiles et ainsi abaisser et reculer le centre de gravité[7]

Le chantier chez Multiplast à Vannes commence le [8] et s'achève le suivant.

Historique[modifier | modifier le code]

Vu de trois quarts avant, voilier tout blanc amarré au ponton. Derrière lui, est amarré le voilier noir Fortinet.
Prysmian Group à Lorient en mai 2021.

Mis à l'eau le , le bateau manque de préparation avant le départ de la Transat Jacques-Vabre 2015, donné le . Une semaine après le départ, Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye sont contraints à l'abandon après que deux des lisses se sont brisées[9]. Jean-Pierre Dick termine 4e du Vendée Globe 2016-2017[10]. Avec Yann Eliès comme coéquipier, il remporte la Transat Jacques-Vabre 2017[11].

L'année suivante, StMichel-Virbac est confié à Yann Eliès[12] et devient Ucar-StMichel[13]. Il termine 2e de la Route du Rhum 2018[14].

En 2019, acquis par le navigateur italien Giancarlo Pedote, le bateau devient Prysmian Group[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

2015- 2018 : StMichel-Vibrac - Jean-Pierre Dick[modifier | modifier le code]

2018-2019 : Ucar-StMichel - Yann Éliès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mise à l'eau de Safran, premier Imoca nouvelle génération », sur francetvinfo.fr, .
  2. Guillaume Loisy, « La voile succombe à l’appel du ciel », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  3. Dominic Bourgeois, « Seb Josse : “Chaque foil fonctionne différemment…“ », Voiles et Voiliers,‎ (lire en ligne).
  4. Dominic Bourgeois, « Ronan Lucas : « Nous n’avons pas privilégié le près… », 60 pieds IMOCA, sur Voiles et Voiliers, (consulté le ).
  5. (en) James Boyd, « Gitana 16 launched », sur thedailysail.com, (consulté le ).
  6. (en) James Boyd, « Latest IMOCA 60 weapon », sur The Daily Sail, (consulté le )
  7. Loïc Madeline, « La course avant la course », Voiles et Voiliers, no 536,‎ , p. 50-51.
  8. « La première couche de carbone - Jean-Pierre Dick, skipper de StMichel-Virbac », (consulté le )
  9. « Dick et Delahaye contraints à l’abandon - Transat Jacques Vabre - Voile », sur Sport24 (consulté le )
  10. « Jean-Pierre Dick, quatrième du Vendée Globe », sur imoca.org, 25 janvier 2017 (consulté le 27 juillet 2019).
  11. « Le film de la course : StMichel-Virbac, l'apparente facilité », sur transatjacquesvabre.org, 18 novembre 2017 (consulté le 27 juillet 2019).
  12. Chloé Torterat, « Yann Eliès remplace Jean-Pierre Dick à la barre de l'Imoca Saint-Michel-Virbac », sur bateaux.com, 21 octobre 2017 (consulté le 27 juillet 2019).
  13. Patrick Rucart, « L'Imoca Ucar-St Michel et le skipper Yann Eliès commencent leur première aventure ensemble », sur observatoiredelafranchise.fr, 26 juillet 2018 (consulté le 27 juillet 2019).
  14. Bruno Ménard, « Route du Rhum. Paul Meilhat résiste à Yann Eliès et gagne en Imoca », sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr, 9 mai 2019 (consulté le 27 juillet 2019).
  15. « Prysmian Group, l'Imoca ex-Ucar-StMichel, mis à l'eau à Lorient avec Giancarlo Pedote à la barre », sur scanvoile.com, 19 février 2019 (consulté le 27 juillet 2019). — (en) « Vendée Globe 20-21: Giancarlo Pedote and Prysmian Group are ready for the first big test », sur prysmiangroup.com, 9 mai 2019 (consulté le 27 juillet 2019).
  16. « Classement de la course », sur guyaderbermudes1000race.com (consulté le 10 mars 2022).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :