Stéphane Paoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paoli.
Stéphane Paoli
Image illustrative de l'article Stéphane Paoli
Stéphane Paoli lors de La Folle Journée 2009

Naissance (69 ans)
Drapeau : Maroc Rabat, Maroc
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Années d'activité depuis 1969
Médias
Média principal Radio
Pays Drapeau de la France France
Radio France Inter
Fonction Producteur de Agora

Stéphane Paoli est un journaliste français, né le à Rabat (Maroc) travaillant à France Inter de 1994[1] à 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques Paoli, journaliste de radio, il commence sa carrière en 1969, travaillant de nombreuses années pour Europe 1 avant de rejoindre France Inter en 1994[1]. À l'occasion de la Coupe du monde de Football 1998 en France, il coanime sur La Cinquième, avec le footballeur Max Bossis, le magazine Planète ronde qui revient sur les coupes du monde précédentes, sur les plans à la fois footballistique et sociétal.

Carrière à France Inter[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2006, il anime sur France Inter le 7/9 dont deux des temps forts sont l'interview du matin Questions directes, à h 20, et Radiocom, c'est vous, entre h 45 et h, où les auditeurs posent leurs questions à l'invité[1]. Il présente également avec Jean-Michel Ribes une émission mensuelle de débats de société le dimanche soir : Baobab. Le , il est victime d'un accident vasculaire cérébral et quitte momentanément l'antenne. À la suite de son accident, il décide de ne plus présenter l'émission matinale : « Mon accident a précipité les choses, mais j'avais déjà décidé d'arrêter de me lever le matin à 4 heures »[2].

En accord avec Frédéric Schlesinger alors directeur de France Inter il prend en charge et produit à partir de la rentrée 2006 une émission politique hebdomadaire, le lundi soir de 19 h 20 à 20 h (puis de 19 h 30 à 20 h 15) avec Raphaëlle Bacqué et Thomas Hugues Le Franc Parler, diffusé en simultané sur France Inter et I>Télé[1]. À la rentrée de , Le Franc Parler est remplacé par Le Rendez-vous politique, diffusé le dimanche entre 17 h et 17 h 45. Jean-François Achilli lui succède comme intervieweur sur France Inter, Michel Dumoret et Thomas Hugues comme intervieweurs de I>Télé[3].

Entre et , il dirige et présente le 7/9 du week-end sur les ondes de France Inter avec la participation de Sandra Freeman[1].

En , il inaugure, toujours sur France Inter, un nouveau magazine chaque dimanche de 12 h à 14 h : 3D, le journal[1], en direct et en public du théâtre du Rond-Point à Paris, pour un traitement de fond de l’actualité de la semaine de façon transdisciplinaire, en deux tranches horaires séparées par le journal de 13 h et le magazine Périphéries d’Édouard Zambeaux ; une fois par mois, l’émission se déplace en région pour aller au plus proche de l’actualité. Depuis cette émission est toujours en direct et en public, mais en studio à la maison de Radio France.

À la rentrée 2015, Stéphane Paoli garde la même tranche horaire mais propose le grand rendez-vous politique de la station publique : Agora[4]. Il quitte la présentation de son émission à la fin de la saison, le 26 juin 2016[5] et France Inter après 22 ans passés à Radio France[6].

Autre activité[modifier | modifier le code]

Stéphane Paoli présente par ailleurs depuis 2012 l’émission Plus de Sciences, magazine bimensuel de la chaîne Opal'TV, qui met en valeur les acteurs régionaux de la recherche et de la science depuis le PLUS (Palais de l'Univers et des Sciences) à Cappelle-la-Grande.

« Ménages »[modifier | modifier le code]

Stéphane Paoli a également loué ses services à des entreprises privées pour animer des évènements promotionnels, ce que, dans le jargon journalistique, on appelle faire des « ménages »[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr) « Portrait de Stéphane Paoli », sur France Inter (consulté le 13 août 2015)
  2. (fr) « France Inter en plein chantier », sur Libération,
  3. (fr) Julien Mielcarek, « Nouvelle formule pour l'émission politique d'Inter et i-Télé », sur Ozap,
  4. (fr) Benoit Daragon, « France Inter : Stéphane Paoli récupère l'interview politique du dimanche », sur Ozap,
  5. « Stéphane Paoli quitte “Agora” et France Inter », sur télérama.fr, (consulté le 26 juin 2016)
  6. Aude Dassonville, « Stéphane Paoli quitte “Agora” et France Inter », sur telerama.fr, .
  7. [1]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]